Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Conseil Municipal : Le nouveau PLU validé par les élus Une motion pour conclure la soirée

image_pdfimage_print

Avant de débuter le Conseil Municipal le maire Stessy Speissmann a fait respecter une minute de silence en mémoire de Romain Claudon, disparu accidentellement cette semaine, de Gisèle Marchal très impliquée dans la vie associative gérômoise et Marie France Cellier décédée brutalement.

Au programme de la soirée : trois   gros morceaux avec, au menu,  tout d’abord l’approbation du résultat de l’enquête publique sur l’étude d’impact du domaine skiable. Le maire est revenu sur l’aspect environnemental, le remodelage des pistes, les permis de construire, l’aménagement de la retenue d’eau du Grand haut…..A l’issue de l’étude et d’une consultation de la population, le commissaire enquêteur a donné un avis favorable à la réalisation de  la 1ère tranche de travaux concernant  le remplacement du télésiège existant. Le conseil a validé les conclusions du commissaire enquêteur.

 » En espérant que vous prendrez en compte les problèmes de parking avec l’affluence qui est attendue suite  à l’installation du télésiège débrayable six places  » commente Eric Defranould »

Réponse du maire.  » nous devrons en effet prendre en compte le problème des parkings et installer sans doute un système de navette performant »

Le second  dossier très important de la soirée concernait le nouveau ex plan d’urbanisme à la suite d’un recours effectué auprès du tribunal administratif qui avait rejeté la proposition faite par la Commune. Les élus se sont appliqués à respecter la procédure puisque l’ancien PLU avait été rejeté non pas sur le fond mais sur la forme. En effet, le TA a jugé que  la commune n’avait pas apporté la preuve qu’elle avait convoqué dans les délais réglementaires le conseil municipal, et  les éléments qu’elle devait  fournir aux élus. De plus, le commissaire enquêteur n’a pas suffisamment motivé son avis favorable au vu de ces éléments.

Le PLU 2015 a été validé sur la base des nouvelles  remarques enregistrées et toutes les procédures ont été suivies comme il se doit. Les modifications sont à la marge du travail qui avait été présenté précédemment. Le document devra maintenant être validé par le tribunal Administratif.

Pour conclure la réunion de travail, les élus ont voté une motion contre la procédure de préparation de planification de la rentrée scolaire avec, à l’appui, l’agacement  du maire.  »  Suite à la décision et l’information passée par l’inspection académique de supprimer des postes d’enseignants (Bas et Costet Beillard) par un courrier hors délais, on nous demande de délibérer alors qu’on est déjà à l’étape suivante. Le Conseil prend acte  mais nous n’avons pas à nous prononcer sur quelques chose qui est déjà acté. Par contre, il est nécessaire de montrer aujourd’hui nos désaccords qui se traduisent publiquement depuis plusieurs mois en collaboration avec le maire de Liézey mais aussi les parents d’élèves que nous avons rencontrés à plusieurs reprises.  Les négociations et discussions sont effectives depuis novembre dernier ».

Va-t-on vers une dissolution du RPI Bas et Costet Beillard et Liézey ?

 » On ne nie pas que les effectifs sont à la baisse  depuis 12 ans » poursuit Stessy Speissmann  » mais le confort des enfants est l’enjeu et la suppression des emplois publics repose sur la seule approche strictement mathématique du nombres des élèves par classes ».

Pour Eric Defranould, l’inspection académique se moque du monde avec une procédure  scandaleuse  » je pense que le conseil municipal aurait du réagir avant  » poursuit-il  » Cette affaire c’est du grand guignol et je souligne que le gouvernement qui se dit de gauche avait promis de créer 60 000 emplois  enseignants…On est à moins de 4000″.

Réaction du maire  » je souhaite revenir sur une de vos déclarations me mettant en cause directement et sur le fait que sous l’ère Jean-Paul Lambert le conseil avait voté plusieurs motions laissant planer un doute  sur ma fonction. Tout cela est faux, jamais aucune motion n’a été prise par l’ancien CM. Quant à vos chiffres,  ils sont faux. 26 666 postes ont été créés dans l’éducation nationale depuis l’installation de François Hollande. Les chiffres dévoilés dans la presse concernent les titulaires et on peut espérer que d’ici la fin 2015 ce sont 35 000 postes qui seront effectifs ».

Eric Defranould s’est excusé sur le différent concernant la motion « quant aux chiffres » conclut-t-il « on verra bien ».

La séance était levée !

 




3 réactions sur “Conseil Municipal : Le nouveau PLU validé par les élus

  1. Bailly O

    Précisions concernant le RPI : deux rencontres ont eu lieu entre la mairie et les parents d’élèves du RPI, TOUJOURS à la demande de ces derniers. Manque de considération, volonté cachée de fermer les écoles du RPI pour sauver celles du centre ville ou « simplement » très mauvaise communication ? Le doute subsiste mais laisse un goût amer. Il me semble que l’inertie de la mairie a précipité la fermeture de l’école du Costet- Beillard. Les enfants ne sont pas des colis que l’on peut déposer où bon nous semble. A deux semaines des vacances, la situation n’est toujours pas réglée.

    répondre
    1. Alexis martin

      Ce qui compte c’est les indemnités. Quand on est pas en accord il n’y a qu’une règle : se soumettre ou se démettre…

      répondre
    2. ANTOINE M

      Je tiens également à préciser 2 choses: quand Mr Le maire déclare que « les effectifs sont en baisse depuis 12 ans » il ne s’agit EN AUCUNE FACON de ceux du RPI qui sont tjs resté stables avec une cinquantaine d’élèves.
      Ce sont bien les écoles du centre ville qui perdent des élèves alors pourquoi pénaliser les enfants du RPI ?!
      « le confort des enfants est l’enjeu » je doute qu’en leur imposant des déplacements vers le centre ville leur apporte un certain confort! surtout si le trajet de midi n’est pas assuré par la municipalité
      Mi juin, il est bien temps de finaliser le projet de rentrée 2015 alors que les « discussions sont éffectives depuis novembre »

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *