Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

L’ADMR tient son rang Demain c'est aujourd'hui

image_pdfimage_print
Les responsables départementaux devraient avoir désigné un nouveau président pour Gérardmer

Nous sommes bel et bien dans une société vieillissante avec tout ce que cela implique en termes d’aide à la personne. L’ADMR veille et propose des solutions dans une vaste collaboration  entre le service à la personne existant  et les acteurs locaux que sont également les bénévoles. D’ailleurs, dans son rapport d’activité, le président de l’ADMR Vosges Alain Rochertau lors de l’assemblée générale de la section gérômoise a évoqué cette proximité.  Sans oublier le professionnalisme qui doit  être plus encore ancré dans les mentalités du personnes « nous devons encore faire mieux, nous adapter et faire autrement en mettant  en place de nouvelles modalités de fonctionnement ».

Tout est dit, pour l’ADMR et beaucoup reste à faire ou refaire. Ainsi lors de la réunion de travail plusieurs pistes ont été explorées afin de faire face  aux besoins d’une population  demandeuse et exigeante.  En imposant un  autre modèle ? « Un tournée, sans condition préalable de temps d’intervention? » Tel est l’un des principaux nœuds gordiens !

Pour cela et afin de simplifier un schéma de faisabilité complexe,  L’ADMR tente un rapprochement avec les CCAS de  chaque commune de façon à créer un véritable partenariat en désignant un de ses membres pour être un relais communal.

Quelques personnes se sont déplacées pour assister à l’Assemblée Générale

Assistera t-on à une révolution  d’ici quelques mois  voire plusieurs années  ? Rien n’est moins sûr, soulever les montagnes pour les déplacer relève d’un véritable tour de force. Le français est un vieux conservateur par définition , le changement de fonctionnement et de mentalité  mérite un travail peut-être encore un peu plus en profondeur.

Bref, L’ADMR maintient le cap tout de même et l’efficacité du réseau n’est pas à remettre en cause. La famille est plus que jamais  au cœur des préoccupations et surtout le temps qui lui est consacré avec les fameuses heures d’aide à domicile. Car ne perdons pas de vue que l’objectif de l’ADMR est de maintenir les personnes à demeure et de créer ensemble une réelle autonomie que ce soit pour les personnes âgées, malades sans oublier les enfants en proposant des solutions adaptées. Si le 21ème sera celui du développement durable il sera aujourd’hui, par la force des choses, celui des associations ou organismes de service à domicile. Comme le fait l’ADMR depuis plus de 60 ans.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *