Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

PLU : Projet Laideur Urbanistique ?

image_pdfimage_print

(texte Laurence Deny)
Le conseil municipal votait  jeudi soir le PLU après sa mise à enquête publique.
Ou plutôt cette parodie d’enquête publique…

Plusieurs remarques jointes au registre d’enquête publique alertaient sur le mitage, les risques de sur-densification, la construction en limite de forêt qui va aboutir à son recul (les arbres poussent et les habitants font couper les arbres trop proches de leurs constructions). Ces remarques ont fait l’objet d’un avis très favorables du commissaire enquêteur qui a même mentionné très justifiées pour certaines.
La commission communale chargée du dossier a éludé par une réponse bateau. Et le conseil de ce soir va voter un projet déjà ficelé. Pour faire vite, sans avoir besoin de réfléchir.
Pourquoi ne pas avoir établi une projection de toutes les constructions qui pourront se faire avec ce règlement permissif qui laisse la porte ouverte aux promoteurs immobiliers peu scrupuleux. Les moyens informatiques modernes permettent une telle simulation.

De plus, une remarque portait sur le bien vivre ensemble et les questions d’ensoleillement.
La proposition faisait référence à une méthode mise en place pour favoriser la bonne entente avec le voisinage, en matérialisant sur le terrain le volume qui sera occupé par la future construction :

« Le candidat à la construction plantait des poteaux et rubans délimitant dans l’espace le toit de son projet. Ils restaient en place plusieurs mois, et provoquaient ainsi les réactions de ses voisins et villageois. Dès lors son projet était accepté ou invité à être déplacé de quelques pieds, ou un peu pivoté ou encore modifié dans ses hauteurs….. »

La réponse de la commission est lapidaire : les éléments de droit privé sont régis par le code civil.
La proposition était faite pour éviter les conflits avant de construire.
La réponse est : laissons construire, les tribunaux sont là pour régler les conflits.
Que sont devenus les slogans socialistes : le vivre ensemble, la démocratie participative, etc…
Paroles, paroles, paroles. Encore des mots toujours des mots. Les mêmes mots…

Laurence Deny




2 réactions sur “PLU : Projet Laideur Urbanistique ?

  1. gille

    sans parler des zones humides, maintenant régies par la loi sur l’eau…. l’inventaire était très sommaire mais grâce au CENL et autres associations de protection de la nature nous avons pu élargir cet inventaire…. restons vigilant, car certains privés ou promoteurs immobiliers se font fi de l’environnement….

    répondre
  2. VALENTIN

    Bravo pour ce commentaire par une personne qui connait très bien son sujet!
    Ayons à la mémoire que ce sujet est d’une importance primordiale : les constructions sont faites pour durer longtemps!

    Un commentaire au sujet des constructions et du PLU. Un bâtiment a été construit par pur souci de gain financier par une agence immobilière de St Dié dans les années 90. Cette construction s’appelle « Ondine ». Aujourd’hui, on l’appelle « le tonneau », et tout le monde s’étonne qu’on ait donné accord pour une telle construction qui enlaidit notre cité. A cette époque, j’ai été le seul géromois à m’insurger contre ce projet et à faire un procès à la mairie en argumentant la laideur et l’absence de cohérence architecturale du projet. Le maire de l’époque affirmait que cela serait la carte de visite de Gérardmer !!! L’architecte des bâtiments de France défendait ce projet bec et ongles. Le procès eu lieu au tribunal administratif et j’ai été condamné à verser 2.500F à l’agent immobilier !! Belle justice !
    Le bâtiment est là pour longtemps et les touristes s’interrogent devant ce bâtiment qui n’a pas sa place devant un site aussi beau.
    Conseils qui ne sont pas suivis par nos maires successifs : ayez plus de cohérence architecturale, ayez une vision d’ensemble et respectez ce qu’on fait nos anciens en matière d’architecture, et tout ira mieux.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *