Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Société des Fêtes : une pause pour Nicole Curtit La fête des jonquilles 2017 c'est déjà demain.

image_pdfimage_print
Nicole Curtit devrait prendre une année sabbatique afin de se reconstruire après le décès de son époux

Au delà de l’organisation de la fêtes des jonquilles comme ce fut le cas cette année (un peu plus de 36 000 entrées payantes),  la vie de la Société des fêtes se bâtit au fil du temps .

C’est d’ailleurs lors de l’assemblée générale de cette véritable petite entreprise que l’on s’aperçoit du travail réalisé en permanence  sur le terrain par les bénévoles emmenés par la présidente Nicole Curtit. Cette dernière a justement profité de la réunion de travail pour revenir sur  2014. Mais avant cela, Nicole a demandé à l’assemblée de respecter une minute de silence  « en mémoire de tous ceux que nous connaissions, que nous avons estimé et apprécié que nous avons aimé et qui nous manquent aujourd’hui ».

La présidente a eu en effet la tristesse de perdre il y a quelques mois son mari, Gilles, mesurant le travail qu’elle doit réaliser afin de se reconstruire.  » C‘est pourquoi je souhaite que le comité accepte que notre association soit dirigée par le ou les deux vices présidents ( actuellement il s’agit de Fernand Grandemange et Jean-Claude Ruer) qui seront nommés lundi soir  ou que soit  nommé un nouveau président si nos statuts ne le permettent pas. Je ne vous laisse pas tomber  et n’envisage pas de démissionner. Je demande juste une pause  et je ferai le maximum pour être présente aux réunions et aux diverses manifestations à venir ».

Une soixante de personnes a assisté à l’Assemblée Générale de l’association

Le vote du nouveau comité prévu dans quelques heures qui intègre Marie-Jeanne Deshayes et Alain Creusot devrait aller dans ce sens. En attendant, la présidente donnait la parole à Jean-Claude Ruer responsable de la section  animation…

En 2014 la SDF n’a pas chômé : pour preuve. On retrouve les bénévoles à la participation de la fête des jonquilles de Mittlach, au Show Time festival, au Tour de France et à l’organisation de la course de promotion, au Grand Prix de la SDF qui s’est déroulé sous des trombes d’eau, à l’animation de la Fête du Lac, à un nouveau chapitre de la Tauchte de Meugé, à la belote du 11 novembre, à la Saint-Nicolas et le Village de Noël… Bref, les membres de la SDF  battent le fer en permanence et en appel à la jeunesse pour des heures de bénévolat.

C’est ensuite Michel Sonrel, trésorier de l’association, qui est revenu sur les comptes 2014. La SDF affiche un déficit de 29 500 € pour des recettes de 23 807 € et 53 270 €  de dépenses : tout devrait rentrer dans l’ordre par le jeu de la trésorerie 2015 avec la Fête des jonquilles.

Le prochain corso de 2017 est déjà dans les pensées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *