Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

C’est le retour du Sphinx Colibri Il atteste d'un réel réchauffement climatique en tant que papillon migrateur

image_pdfimage_print

sphinx1Les vosgiens l’ont découvert en 2003 lors de la canicule, puis en 2013 lorsque le thermomètre flirtait régulièrement avec les 30°. Cette année l’insecte fait son retour dans le département, même si les températures sont actuellement en baisse. Le sphinx colibri, ou encore appelé Moro sphinx est de retour pour le plus grand plaisir des amoureux des papillons. Son vol est d’une précision et d’une rapidité peu commune. Le Moro sphinx peut voler à 50 km/h, 40 km/h en moyenne, ce qui le place parmi les papillons les plus rapides de la planète…surtout à ne pas confondre avec le Sphinx à tête de Mort…

Son habitat naturel se trouve dans l’hémisphère nord  entre l’Espagne et le Japon. Cet insecte migrateur, capable de parcourir des milliers de kilomètres peut se rencontrer presque partout dans l’hémisphère nord en été, mais en hiver il réside uniquement dans les climats tempérés les plus chauds (Espagne, Portugal, Italie, Turquie, Afrique du Nord). En effet, il survit rarement à l’hiver aux latitudes plus nordiques (comme au nord des Alpes  en Europe  , ou au nord du Caucase  en Russie, etc.). Peut-être à cause du réchauffement climatique, de jeunes spécimens précurseurs apparaissent de plus en plus tôt, même au nord de la région parisienne (mi-mars) alors, qu’antérieurement, nous assistions à l’arrivée plus tardive de spécimens uniquement adultes donc migrateurs. Cet insecte est considéré comme porte-bonheur dans certaines régions du Sud de la France.

Il est présent durant la saison chaude dans tous les départements de France métropolitaine, mais comme dit plus haut il atteste du réchauffement climatique.




2 réactions sur “C’est le retour du Sphinx Colibri

  1. Schmit

    J’ai justement observé un Moro sphinx hier qui butinait dans mes fleurs.. C’est un magnifique insecte (ou papillon ? ou colibri ? ..) Il est un peu tout cela à la fois !
    Ce qui est surprenant, c’est qu’il ne cesse de battre des ailes à une vitesse inouïe, il ne se pose jamais !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *