Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

« Je vais bien, tout va bien » : Coups de soleil en pagaille, ça tape sur les peaux des Vosgiens ! ♫... et marche à l'ombre ♫

image_pdfimage_print

La canicule dans les Vosges apporte son (gros) lot de coups de soleil. La peau est alors soumise à rude épreuve. 

3713993779_507bee64db_b

Chaleur, rougeur, douleur !

Les rayons UVB du soleil sont responsables de brûlures que l’on appelle « coups de soleil ». Selon la gravité, ces brûlures vont de la rougeur douloureuse (1er degré) en passant par des petites cloques (phlyctènes) douloureuses sur un plus long terme (2ème degré superficiel) et jusqu’à la destruction d’une partie de la peau (brûlure du 2ème degré profonde).

Les coups de soleil les plus graves sont aussi paradoxalement les moins douloureux car les terminaisons nerveuses sont détruites par la brûlure !

 

Des « peaux de Vosgiens » qui rougissent

soleil

Pour une importante majorité de Vosgiens, les peaux sont blanches ou claires et sensibles aux coups de soleil, ou bien de phototypes intermédiaires et bronzent graduellement. Pour ces types de peaux, la prévention est particulièrement importante.

Phototype Réaction aux UVB Protection
(1) Peau très blanche et cheveux roux ou blonds. Tâches de rousseur. Ne bronze pas, rougit toujours. Coups de soleil systématiques. Ne pas chercher à bronzer. Protection maximale (vêtements, chapeau, crème 50+). Lunettes de soleil.
(2) Peau claire, cheveux blonds ou roux à châtains. Parfois tâches de rousseur. Bronze très lentement, coups de soleil fréquents. Ne pas chercher à bronzer. Protection maximale (vêtements, chapeau, crème 50+). Lunettes de soleil.
(3) Peau intermédiaire, cheveux châtains à bruns. Bronze graduellement, coups de soleil occasionnels. Exposition prudente, progressive. Haute protection recommandée. Lunettes de soleil et chapeau.
(4) Peau mate, cheveux bruns à noirs Bronze facilement. Coups de soleil occasionnels. Exposition prudente, progressive. Haute protection recommandée. Lunettes de soleil, vêtements et chapeau.
(5) Peau brun foncé, cheveux noirs Bronze beaucoup. Rares coups de soleil. Exposition progressive, protection moyenne recommandée (indice 30). Lunettes de soleil et chapeau.
(6) Peau noire, cheveux noirs Coups de soleil exceptionnels. Exposition progressive, protection moyenne recommandée (indice 30). Lunettes de soleil et chapeau.
Source : Institut national du cancer

 

« Au feu les pompiers, j’ai la peau qui brûle ! » Que faire ?

Dans tous les cas : cessez l’exposition au soleil et buvez (de l’eau) abondement.

deshydratation

 

1er degré :

  • Si le coup de soleil est peu étendu, refroidissez la zone à l’eau tiède pendant plusieurs minutes puis appliquez une pommade apaisante (en pharmacie).

brulure_rincage

  • Si la zone est étendue (plus de 10% du corps, équivalent à un bras), consultez un médecin.

2ème degré superficiel :

  • Si peu étendu, refroidissez à l’eau tiède pendant plusieurs minutes, nettoyez au savon, appliquez un antiseptique, couvrez avec un pansement gras (en pharmacie).
  • Si la zone est étendue (plus de 10% du corps, équivalent à un bras) ou si les cloques font plus de 3cm de diamètre, consultez un médecin.

Bien entendu, une brûlure de 2ème degré profond, un coup de soleil sur des parties sensibles du corps (visage, mains, génitales), tout signe de déshydratation, de fièvre, de vertiges, de confusion, de douleurs aux yeux ou d’infection doit vous amener à consulter votre médecin.

Capital soleil et cancer de la peau

Notre peau fait des miracles : elle est capable de réparer cretains dommages que lui cause le soleil. Cependant, plus on s’expose et plus on vieillit, plus le risque d’une mauvaise réparation augmente. Les cancers de la peau sont nombreux, et le capital soleil de notre peau est précieux, il faut le préserver.

Antoine Sauce, pharmacien

Célia Klein-Navé, journaliste

image_pdf



Une réaction sur “« Je vais bien, tout va bien » : Coups de soleil en pagaille, ça tape sur les peaux des Vosgiens !

  1. Dominique GILLARD

    L’indice de protection n’est pas calculé de la même manière entre un labo indépendant et un fabriquant. Un indice 50 (fabricant) ne protège en fait qu’aux niveaux 7,8 à 20 (labo indépendant) pas plus…Donc c’est dangereux de se croire protégé et de ne pas l’être ….

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *