Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

L’atelier de création ou FabLab est en marche Demain est aujourd'hui

image_pdfimage_print

fallabopt1On l’avait annoncé depuis plusieurs mois déjà, l’atelier de création ou Fablab est en marche sous l’appellation d’origine contrôlée « Innov’Lac ». Une nouveauté dans le paysage entrepreneuriale gérômois qui se conjugue aujourd’hui sous mode associatif avec la commune comme partenaire financier et qui est à l’origine de l’installation de l’atelier, en collaboration avec le cabinet Wikinovas de Jacques Leléon. L’inauguration s’est faite vendredi en fin d’après-midi dans les locaux de l’Espace Tilleul, et ce, en présence des élus locaux.  L’objectif étant de proposant à toutes personnes souhaitant développer une idée ou s’appuyer sur le savoir- faire de différents adhérents de l’association afin de mener à bien un projet. D’autant que notre société est entrée à pas de géant dans l’univers des nouvelles technologies et surtout de l’innovation. Et c’est bien là, le cœur de cible des créateurs du FabLab de regrouper autour d’une réflexion commune différents intervenants dont les connaissances pourront apporter un plus immédiat.

« Le plus dur commence  » lance sans concession Jacques Leléon  » créer est une chose mais développer  sur la présence  d’adhérents est encore autre chose. Il faut maintenant que l’atelier tourne et soit animé au quotidien ou presque ».

L'ingénieur en innovation Pierre Laipe présente l’imprimante 3D

L’ingénieur en innovation Pierre Laipe présente l’imprimante 3D

Coté développement, on retrouve le FabManager Pierre Laipe, un ingénier en innovation,  qui a en charge d’animer l’atelier mais aussi de créer le lien avec les intervenants et les inventeurs. Tout un programme qui s’appuie sur des nouvelles technologies, c’est pourquoi la commune a fait l’acquisition d’une imprimante 3D et d’une plate forme d’usinage appelée Stratoconception capable de trancher un même objet présenté en 3D. Un outil de travail fabriqué à Saint-Dié et dont la particularité est d’être en avance sur son temps, ce qui est assez rare en France et dans les Vosges pour être souligné. Le produit a d’ailleurs été présenté par son inventeur, un déodatien à la cinquantaine triomphante en la personne de Claude Barlier, responsable de la société CIRTES.

Bref, le FabLab gérômois est sur de bonne rails. Toutes les personnes intéressées  peuvent se rapprocher dès aujourd’hui de Pierre Laipe et intégrer très facilement la  ou les différentes cellules de travail. Que ce soit dans le cadre de séances en atelier ouvert,  de prototypage, de postes de bricolage, d’utilisation de scanner ou encore de la fameuse imprimante  3D qui est à elle seule une véritable curiosité.machine1

Le FabLab se tourne vers l’avenir. C’est en tout cas ce que faisait remarquer le maire Stessy Speissmann  » nous avons la volonté forte de faire entrer Gérardmer dans le 21ème siècle . Il y a, ici comme ailleurs, des talents et des potentiels que nous devons exploiter afin de créer des emplois. Le Fablab doit porter des compétences et amener un plus pour notre économie ».

La suite est une histoire de temps, d’envie et d’investissement en homme. Un poste de prototypage électronique n’est pas à la portée de tout le monde, au même titre qu’un poste de  stratoconception. Ainsi, il sera possible à tout le monde d’innover en créant de toute pièce des objets sur la base de matériaux bois, polymères et autres résines avant de passer, pourquoi pas, à une phase d’industrialisation. L’avenir appartient aux audacieux et créer c’est vivre avec son temps et pour les autres.

La fameuse stratoconception...pour usinage des matériaux

La fameuse stratoconception…pour l’usinage des matériaux

Visite guidée au 2ème étage de l’Espace Tilleul :

Les mardis de 10h30 et sur contact avec l’Office de Tourisme au 03.29.27.27.27




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *