Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Les Partag’heures arrivent en Lorraine Et ça commence à Gérardmer

image_pdfimage_print

L’idée est tout d’abord partie d’un petit groupe de pionniers Gérômois qui répondaient au nom de « Files moi un coup de main ! » et désireux de créer une structure d’entraide sur le canton de la Perle des Vosges et plus si affinité. Après moultes recherches et échanges d’idées pour structurer le projet, c’est vers Les Partag’heures que se sont tournés les Vosgiens afin de s’appuyer sur une base solide.

Les gérômois seront donc des pionniers dans le Grand Est, n'hésitez pas à les rejoindre et a développer les Partag'heures dans votre commune/secteur

Les gérômois seront donc des pionniers dans le Grand Est, n’hésitez pas à les rejoindre et a développer les Partag’heures dans votre commune/secteur

Il s’agit ni plus ni moins que du 1er réseau social équitable d’entraide et d’échange de services sur internet. Après son lancement officiel début 2015, la start-up nîmoise LES PARTAG’HEURES compte déjà plus d’une centaine d’inscrits sur sa plate-forme et devient le premier réseau social équitable d’entraide et d’échange de services.

Les deux fondateurs – Sylvain et Yohan – réinventent l’entraide avec les nouveaux outils de communication, en créant un site internet de mise en relation de savoir-faire. Le site propose aux particuliers une solution adaptée pour échanger simplement des heures de services rapidement, en toute confiance, et à proximité de chez soi.

Une utilisation facile, gratuite, et en toute sécurité

Lors de l’inscription sur le site des PARTAG’HEURES, l’utilisateur créé son profil avec un pseudonyme, coche les cases correspondantes à son savoir-faire, et ses disponibilités d’entraide. Il reçoit alors ses premiers crédits virtuels – les « sabliers » – qui garantissent l’équité entre les membres de la communauté.

« Nous sommes le Système d’Echange Local (S.E.L. 2.0) qui vous permet de bénéficier de coups de main ponctuels sans débourser un seul centime.  » précise Sylvain KIRSCH le fondateur. C’est simple, automatique, immédiat, et sécurisé. L’utilisateur donne de son temps pour aider quelqu’un, et la personne de son choix l’aidera à son tour. L’équité et la confiance sont garanties dans ce système : chaque profil est vérifié à son inscription, les données de contact restent confidentielles lors d’une demande de service, et tout membre est noté après chaque action rendue pour améliorer sa réputation virtuelle.

Un développement fondé sur les valeurs sociales

Les Partag’heures veulent ainsi développer la notion d’échange collaboratif, en proposant une alternative à l’individualisme croissant que l’on peut ressentir aujourd’hui. Sa communauté engagée autour des valeurs de partage, d’entraide et de solidarité suscite déjà un fort soutien sur les réseaux sociaux.

Le site dont les inscriptions sont pour le moment proposées uniquement aux habitants du Languedoc-Roussillon, prépare suite aux nombreuses demandes un déploiement national progressif sur les mois à venir. Ce déploiement se fera donc aussi à Gérardmer et même en lorraine !

L’entraide est ouverte à tous, tous profils confondus. Ainsi chacun peut participer aux évènements organisés par le site qui permettent aux utilisateurs de se rencontrer en toute convivialité avant leur prochain coup de main !

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site des Partag’heures (cliquez sur votre région, la Lorraine) ou directement sur la page Facebook des Partag’heures Lorraine :

Retrouvez les Partag’heures de Lorraine sur Facebook : https://www.facebook.com/lespartagheures.lorraine?pnref=lhc

Le site nationale des Partag’heures : http://www.lespartagheures.fr/




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *