Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Par l’avant ou par l’arrière : le nouveau véhicule radar de la gendarmerie ne vous ratera pas En moyenne il verbalise 641 personnes par mois dans les Vosges

image_pdfimage_print

P1260714

Après la perte de son ancien véhicule accidenté il y a 2 mois, la gendarmerie des Vosges vient de se doter d’un nouveau véhicule radar mobile nouvelle génération. La présentation du nouveau petit bijou eu lieu cet après-midi à la gendarmerie des Vosges à Epinal. 

Il s’agit tout simplement d’un radar automatique embarqué dans une voiture banalisée. Sa particularité est de pouvoir flasher les véhicules en excès de vitesse lorsqu’il roule au milieu du flot de circulation.

P1260724Les voitures banalisées peuvent photographier, sans flash, les véhicules en infraction de vitesse dans les deux sens de circulation et plus seulement lors d’un dépassement.

Le coût du véhicule équipé de la gendarmerie des Vosges : 80 000 euros (dont 70 000 euros rien que pour l’équipement). Outre cette distinction, rien ne permet de distinguer cette voiture d’un véhicule lambda, à l’exception peut-être des deux radars insérés en-dessous des plaques d’immatriculations et du boîtier gris de l’appareil photo, posé derrière le pare-brise.

P1260729Lorsqu’un automobiliste dépassera la vitesse autorisée, une photographie du contrevenant s’affichera aussitôt sur la tablette dont dispose les policiers dans le véhicule. Ils y verront distinctement le conducteur et sa plaque d’immatriculation.

« Il va sillonner l’ensemble du département et sera présent sur les axes secondaires, les routes du massif vosgien y compris les secteurs très sinueux et les routes accidentogènes. L’objectif n’est pas de piéger les conducteurs, mais bien de faire respecter les limitations de vitesse par tous les usagers de la roue » explique le Major Gay, patron par intérim de l’escadron départemental de la sécurité routière.

Rassurez-vous lui aussi prend en compte la marge de tolérance de 10%.

Le nouvel engin fait bien son travail, puisqu’en moyenne il verbalise dans les Vosges 641 personnes par mois.

C.K.N.

 

image_pdf



13 réactions sur “Par l’avant ou par l’arrière : le nouveau véhicule radar de la gendarmerie ne vous ratera pas

  1. Claudel Vincent

    Coût du véhicule 80 000 €, dont 70 000 € pour l’équipement du véhicule… cette Peugeot 308 ne coûte donc à la base que 10 000 €… ils ont de belles promo la Gendarmerie Nationale !
    Et puis bravo pour l’argent « facile » glané avec un tel équipement qui ne souffrira d’aucun scandale (sauf si l’opérateur ne règle pas l’appareil à la vitesse réglementaire sur la portion de route où il se trouve ; cela c’est déjà vu… et bonjour la leçon de tricot pour prouver sa bonne fois en cas d’erreur…).
    Et enfin, il serait plutôt bon sur Gérardmer, sauf si Mr le Maire préfère toujours la politique de l’autruche et suivre les Géromois gauchistes purs et durs d’installer des caméras de surveillance (ce système est fait pour les délinquants qui bousillent la vie des gens honnêtes, pas pour ceux qui sont idéalistes d’un monde meilleur rempli de pâquerettes et bisounours) en centre-ville. (ou alors programmer des patrouilles de police… et oui… le travail ne se termine pas obligatoirement à 18 h dans la fonction publique territoriale…) ou s’accorder avec la gendarmerie nationale qui me semble t’il avait encore il y a quelques année une « vraie » brigade sur Gérardmer ! lol !
    Cela éviterait d’avoir des jeunes qui s’entrainent à 3 h 00 du matin pour le prochain bol d’or au centre-ville, d’avoir des jeunes ivres qui explosent une clio « 1.2 l vert amande » rue de Reiterhart la nuit du 19 au 20/07, enfin, juste son avant gauche et arrachent la roue avant gauche… dans un bruit assourdissant à 4 h 00 du mat’ qui n’a bien sûr pas dérangé le voisinage, d’avoir toujours dans cette même rue des individus qui sortent de discothèque entre 2 h et 5 h du matin et qui beuglent pire que si on les égorgeaient mais que personne n’entend lorsqu’il retournent à leur véhicule avant bien sûr de dégrader ceux aux alentours, juste pour se défouler et se remettre en forme avant de dormir jusqu’à 14 – 15 h…
    Un arrêté municipal qui demande que dès 22 h tout bruit soit soumis à autorisation municipale (cf document distribué par la commune lors de l’installation de la rue piétonne), alors que cafetiers et restaurateurs prolongent les nuisances jusqu’à l’heure légale de fermeture des débits de boissons dans les Vosges… voir plus pour certains!
    Ce commentaire va être difficile à publier en l’état, et je comprend bien les modérateurs, car cette vérité que beaucoup cache, n’est pas une bonne publicité pour la station « low cost » de Gérardmer. J’en veux pour preuve le faible taux d’article dans Gérardmer info, ou même les autres médias locaux concernant les nombreux faits divers dont sont victimes ou témoins les citoyens Géromois.

    Bonne continuation à vous !

    répondre
    1. Gerardmer info

      Nous évoquons les faits divers dès que nous avons une information sur le sujet. Si gendarmerie ou police ne sont décidés à communiquer sur tel ou tel sujet nous ne pouvons pas inventer une information que nous n’avons pas !

      répondre
  2. Tibi

    Qui a dit que l’argent du contribuable était gaspillé ? En à peine 3 mois, à 45 € le PV, l’affaire est rentabilisée !! C’est quand même du beau boulot !

    répondre
  3. Pierrat

    Tibi a raison : c’est une affaire rentable, plus que lutter contre l’incivilité dans les banlieues, pour ne citer qu’un exemple.
    Etre automobiliste est devenu de plus en plus risqué sans pour autant être un chauffard, face au zèle excessif de certains représentants des forces de l’ordre …

    répondre
  4. Gilles CHIPOT

    Il existe désormais en France deux catégories de citoyens.
    La première dite du français lambda ou moyen(ou pigeon). Pour celle-ci ,les règles de l’arsenal répressif s’appliquent strictement.
    La deuxième, en fort voie de développement, se tape des règles. Ils ne sont pas solvables, savent que les prisons sont débordées et que tata Taubira les protège.
    Ils peuvent donc trafiquer, caillasser, bruler et commettre nombres de délits et incivilités en toutes impunités.

    répondre
    1. laurent

      et les policiers caillassés se défoulent sur les honnetes citoyens qui font juste une connerie par inattention. jusqu’a jour ou ceux-ci vont aussi s’y mettre. perso les suicide de policiers ou agressions, ca me touche plus. il nous en font baver chaque jour..aors.. c’est le retour de baton

      répondre
  5. Alexis MARTIN

    Je ne sais pas si c’est un fait exprès, mais en lisant vos commentaires, je me demande si le major n’a pas été choisi pour son patronyme.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *