Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Inspection « surprise » pour l’ODCVL de Gérardmer qui recevait M. le sous-préfet Allier économique et social pour offrir des vacances inoubliables

image_pdfimage_print

Vendredi matin, le sous-préfet des Vosges Yves Camier était présent à l’ODCVL de Gérardmer dans le cadre d’une inspection menée par la Direction départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations (DDCSPP 88) représentée par Richard Edme, directeur adjoint de la structure, et Jean-Nicolas Birck, inspecteur jeunesse & sports.

Le responsable de l'établissement Nicolas Bottelin (à gauche) en compagnie de l'inspecteur  Jean-Nicolas Birck jeunesse & sports et du sous-préfet Yves Camier

Le responsable de l’établissement Nicolas Bottelin (à gauche) en compagnie de l’inspecteur Jean-Nicolas Birck jeunesse & sports et du sous-préfet Yves Camier

C’est donc le responsable de l’établissement Nicolas Botelin qui a procédé à la visite des lieux, secondé par une petite équipe de Thierry Mainbourg, directeur de l’actuelle colonie de vacances composée de 51 jeunes venus de la capitale, Sophia Marchal l’habituelle responsable du centre de loisirs sans hébergement, ainsi que Rémi Didier , responsable du service vacances de l’ODCVL. Régulièrement présent sur les 13 établissements implantés dans le pays, le directeur Général de l’ODCVL Bruno Colin était également présent au rendez-vous.

Le directeur général de l'ODCVL Bruno Colin (à gauche) et le maire de Gérardmer Stessy Speissmann

Le directeur général de l’ODCVL Bruno Colin (à gauche) et le maire de Gérardmer Stessy Speissmann

C’est d’ailleurs ce dernier qui a présenté brièvement l‘Office départemental des centres de vacances et de loisirs au sous-préfet des Vosges ainsi qu’au maire de la Perle des Vosges Stessy Speissmann. La structure voit le jour en février 1939, en Lorraine sous l’impulsion d’enseignants bretons et vosgiens sous le nom d’Ufoval. L’ODCVL est une des associations pionnières de l’Éducation populaire et du droit aux vacances pour tous. Elle évoluera sous un statut associatif jusqu’en 2012 où elle passera au statut de Société coopérative d’intérêts collectifs. « C’est le statut qui nous permet d’allier au mieux la gestion économique d’une entreprise et la cohésion sociale », précise Bruno Colin qui connaît parfaitement bien le centre de Gérardmer ainsi que les autres sites du territoire.

La bonne santé financière de l’ODCVL reste en effet nécessaire pour son développement et pour pouvoir proposer des activités culturelles et sportives toujours très attractives, le tout sans oublier de mettre en avant le fameux « vivre ensemble » et les valeurs que véhiculent la structure. Côté finances justement, l’année 2015 est difficile en matière de fréquentation et ce pour l’ensemble des organismes proposant des séjours et autres colonies de vacances. Une baisse de 15% est enregistrée, et ce malgré l’éclairage positif du Gouvernement sur le sujet et la relance effectuée en juin, un peu tardivement malheureusement.

IMG_3424-WEBPourtant, comme le rappelait à juste titre Yves Camier, les Vosges restent une destination significative en matière de vacances. Jamais avare d’une petite anecdote, ce dernier s’est en effet remémoré un de ses tous premiers camps dans le secteur alors qu’il évoluait chez les Éclaireurs de France… A l’époque, on se faisait soit-même sa tambouille ! Mais ce n’est plus le cas et le contrôle des cuisines est d’ailleurs souvent un incontournable des inspections de ce type. Dans le secteur, la production des repas étant centralisée au Pont du Metty, on ne s’attardera pas sur le sujet sur le site de la Mauselaine.

Richard Edme, directeur adjoint de la DDCSPP 88

Richard Edme, directeur adjoint de la DDCSPP 88

Mais les infrastructures de chaque établissement ne sont pas les seules sur le grill. Une évaluation pédagogique est également au menu : « C’est au moins aussi important et les projets pédagogiques sont transmis à l’inspection », souligne Jean-Nicolas Birck. Des projets qui sont uniques, originaux, typiques. C’est ce qui contribue à faire la force et le charme des séjours de l’ODCVL avec des équipes qui s’efforcent de les rendre agréables pour les jeunes « tout en visant plus loin, en s’appliquant à toujours créer une valeur ajoutée pour les groupes participant » pour reprendre les termes du président de l’ODCVL Thierry Husson dans son édito… Concrètement, vous pouvez aussi vous replonger dans la colo « La Clé de Sol des Arts »  suivie dans les colonnes de Gérardmerinfo.fr au mois de juillet.




2 réactions sur “Inspection « surprise » pour l’ODCVL de Gérardmer qui recevait M. le sous-préfet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *