Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – Sécheresse : renforcement des mesures de restriction de l’usage de l’eau Suite aux températures élevées et de trop rares précipitations, le débit des cours d’eau dans les Vosges continue de diminuer.

image_pdfimage_print

11049633_10206109408827795_4035877840724895595_n

Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, Préfet des Vosges a réuni pour la seconde fois, vendredi 31 juillet 2015, le Comité Départemental Sécheresse en Préfecture des Vosges afin de réaliser un point de situation de la ressource en eau dans le département. Il apparaît que du fait des températures élevées et de trop rares précipitations, le débit des cours d’eau dans les Vosges continue de diminuer.

C’est pourquoi Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, Préfet des Vosges appelle les consommateurs à un comportement responsable et a décidé de maintenir les mesures de restriction d’usage de l’eau dans le département des Vosges.
En conséquence, jusqu’au 15 août inclus, les usages de l’eau suivants, considérés comme non prioritaires, sont interdits dans l’ensemble du département des Vosges :
– l’utilisation de l’eau à titre privé pour le lavage des véhicules hormis ceux réalisés dans une station professionnelle équipée de dispositifs d’économie d’eau ou pour les véhicules présentant une obligation réglementaire ou technique et pour les véhicules des organismes liés à la sécurité publique ;
– le remplissage des piscines à usage privé à l’exception des piscines hors sol d’une capacité inférieure à 1m3 d’eau ;
– l’arrosage, entre 8 heures et 20 heures des pelouses, espaces verts privés ou publics, des espaces sportifs ou jardins d’agrément. L’irrigation des greens de golf est tolérée entre 20 heures et 8 heures ;
– l’arrosage des jardins potagers de 8 heures à 20 heures ;
– le fonctionnement des fontaines publiques en circuit ouvert ;
– le lavage des voiries hors obligation sanitaire. L’utilisation des balayeuses automatiques est tolérée.

Par ailleurs, le remplissage ou la vidange des plans d’eaux de loisirs à usage personnel est interdit.

Les agriculteurs sont invités à éviter toute consommation d’eau non indispensable telle que le lavage des véhicules et engins et le lavage des locaux et matériels sans contact alimentaire.
De même, les industriels sont invités à prendre toute disposition pour limiter les consommations d’eau non strictement indispensables et les prélèvements effectués pour alimenter les canaux ou conduites de dérivation des micro-centrales hydrauliques en arrêt de production sont interdits.

Les manœuvres rapides des vannes des ouvrages de retenue pouvant modifier le régime hydraulique des cours d’eau sont interdites.

Les contrevenants aux dispositions de cet arrêté préfectoral s’exposent à une peine d’amende allant jusqu’à 1500€ voire 3000€ en cas de récidive.

Ces mesures de restriction applicables dès maintenant et jusqu’au 15 août pourront être renforcées, prolongées ou abrogées en fonction de l’évolution de la situation météorologique et hydrologique.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *