Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Conseil Municipal – Et si le marché couvert Et toujours l'accueil aux réfugiés, sans oublier l'hôpital

image_pdfimage_print

Esquisse marché couvertOn en parle depuis au moins 35 ans du fameux marché couvert. Tous les élus depuis l’élection de Pierre Cuny en 1983 ont évoqué dans leur dossier de campagne l’idée de couvrir, en tout cas partiellement, la place du Marché…heu du 8 mai (que personne ne  connait d’ailleurs).  Ce sera peut-être chose faite dans les années à venir avec la demande de subventions à l’état des élus locaux au titre de la dotation d’équipement des territoires ruraux. L’enveloppe allouée au département des Vosges n’ a pas été entièrement consommée à l’issue de l’examen des dossiers en juin dernier. Ainsi un second appel à projet a été lancé avec dépôt des dossiers pour le 15 septembre prochain.

Pour la commune, la requalification de la place du marché (voir plan, esquisse) s’inscrit dans le prolongement des espaces urbains réhabilités  ces derrières années ( rue Charles De Gaulle, Place du Vieux Gérardmer), avec tout ce que cela implique en terme de restructuration du stationnement, trottoirs ou encore éclairage…..Wait and see ! Une subvention  a été sollicitée au taux de 40% sur un montant de 1 653 385 € HT soit 1 984 062 € TTC.

Les élus ont aussi discuté sur le vote d’une garantie d’emprunt au profit de l’ association Innov’Lac….du Fablab pour un prêt de 70 000 €.

Michel Graiche pour Gérardmer Entreprendre estime  » on a fait beaucoup pour ce Fablab, mais nous n’avons pas d’informations sur cette garantie d’emprunt. Nous n’avons pas vu passer la convention, elle repose sur quoi ? »

Réponse du Marie Stessy Speissmann « tout a été fait dans les règles de l’art, nous avons largement communiqué sur le sujet et il s’agit de garantir l’achat de matériel tout simplement ».

Pour Eric Defranould liste Gérardmer Solidaire » je reste sur ma position quant au Fablab. Je souhaite connaitre la fréquentation et les chiffres engendrés par les visites prévues cet été »

Nouvelle réponse du 1er magistrat « depuis le 15 juillet dernier, une centaine de visites guidées ont été réalisées au tarif de 4 € par personne. Même chose pour les visites en atelier ouvert ».

La seconde partie du Conseil fut consacrée aux questions diverses dont 10 à l’actif de Michel Graiche entre travaux et demande d’information concernant une éventuelle suppression des urgences de l’hôpital de Gérardmer suite à un article paru dans le Figaro et repris dans nos colonnes. La question fut également posée en doublon par Eric Defranould.

Précisons du maire  » L’hôpital de Gérardmer n’est pas cité dans le rapport de la ministre. Il s’agit d’une interprétation du journaliste car il n’y a plus de service d’accueil des urgences depuis 2007, date à laquelle il a été remplacé par un service de soins non programmés ouvert toute  l’année de 9h à 19h, adossé à l’antenne SMUR dépendant du Centre Hospitalier de St-Dié. En collaboration avec la direction de l’hôpital, de l’Agence Régionale de Santé et le SDIS nous cherchons une solution afin de renforcer le créneau de nuit. Gérardmer enregistre 6 000 passages par an aux urgences soit en moyenne 2,2 fois plus en période de pointe que le seuil indiqué dans le rapport »

Eric Defranould estime qu’il faut cependant rester vigilant d’autant que « il  faut s’attendre dans les années à venir  à de grosses réductions financières de fonctionnement au niveau national et forcément les premiers hôpitaux visés seront ceux des zones rurales comme la nôtre »

Pour conclure les élus sont revenus sur l’accueil aux réfugiés avec différentes propositions visées par Eric Defranould qui s’est fait le porte parole des associations la Ligue des Droits de l’Homme, Les Sans Papiers et Le Comité Contre le Racisme.

 » Compte-Tenu de la situation actuelle et la dégradation des échanges, il serait bon de faire de la pédagogie auprès des populations locales. Quand on voit la position de certains dirigeants politiques notamment celle de Nicolas Sarkozy sur le fait de vouloir créer des centres de rétention, c’est tout simplement scandaleux. C’est pourquoi je vous demande d’ouvrir les colonnes du bulletin municipal aux associations qui soutiennent l’accueil aux immigrés afin de s’exprimer sur le sujet. En ce qui concerne l’accueil des réfugiés, je reviens sur le fait d’ouvrir l’Ermitage, anciens locaux du Lycée hôtelier appartenant à la Région Lorraine. C’est une vraie solution dans la mesure où il est difficile de maintenir chez soi,  pendant plusieurs mois, la présence d’une personne à la culture différente de la nôtre. Je peux vous en parler pour avoir abriter à plusieurs reprises,  illégalement d’ailleurs, des sans papiers ».

Réponse de Stessy Speissmann :

« La commune s’est rapidement positionnée comme ville d’accueil compte-tenu de la situation dramatique  et de l’urgence à laquelle il fallait faire face. Nous mettons à disposition un logement T3 et à titre provisoire, des salles des écoles désaffectées. Laurence Goujard  assistera à la réunion au ministère de l’intérieur le 12 septembre prochain et nous enregistrons au secrétariat du maire les propositions formulées par les gérômois en matière d’hébergement, aides matérielles, de main d’œuvre et de cours de français.

En ce qui concerne l’Ermitage, le bâtiment est partiellement désaffecté, sans sanitaire, mais les locaux peuvent être également une mesure transitoire ».

Le mot de la fin revenait à Nanou Villemin pour Gérardmer Perle d’Avenir s’adressant à Eric Defranould.

« Le problème des réfugiés ne vous appartient pas. Ce n’est pas uniquement un problème politique mais bien humain. Vous n’avez pas le monopole du cœur Monsieur Defranould »

La séance était levée !

 




11 réactions sur “Conseil Municipal – Et si le marché couvert

  1. Ducarme michel

    GERARDMER ETANT UNE DES RARES COMMUNES QUI NE POSSEDE PAS DE
    MARCHE COUVERT C’EST UNE TRES BONNE NOUVELLE A VENIR POUR LES GEROMOIS ET LES ESTIVANTS.
    JE DIS BRAVO A CETTE FUTURE REALISATION
    M D

    répondre
  2. Noel

    Un marché couvert bonne idée mais je pense que la place n est pas très pratique la surface disponible près de la zone commerciale de la croisette avec un grand parking déja disponible serai plus judicieux aussi bien pour les fournisseurs que les clients

    répondre
    1. mimi

      Noël, êtes vous Géromois, fréquentez vous ce marché ? moi oui
      L’installer en dehors de la ville c’est lui ôter tout son charme, et aussi enlever de la vie en ville.

      répondre
      1. Noel

        Oui certe cela enlève le charme d un marché traditionnel, mais pour faire un marché couvert, le but n est plus d actualité
        Point positif.
        Stationnement et enlèvement de grosse quantitée grandement facilitée surtout en période hivernale.

        Faclitée de mise en oeuvre terrain plat

        Désengorgement de la rue Charle de Gaulle.

        Place du 8 mai libérée Certe que 2 jours par semaine .

        Revalorisation de la Zone commerciale beaucoup de cellules toujours non louées.

        Je suis Géromois depuis plus de 60 ans et je pratique le marché 2 fois par semaine depuis plus de 40 ans.

        Enlever de la vie en ville je ne le pense pas car c est le seul endroit ou l on trouve de la place pour stationner pendant les jours de forte fréquentation du centre ville

        répondre
  3. rogers

    Tout à fait d’accord avec Mimi .mettre le marché en dehors de la n’a aucun sens . La place du marché derrière l’église , c’est ce qui fait tout son charme.

    répondre
  4. Clair Pierrette

    Excellente proposition.De plus,cela réhabiliterait un peu cette place qui est très moche .D’accord aussi avec Mimi pour garder le charme de ce marché

    répondre
  5. Jean Lou

    un marché couvert à Gérardmer c’est une excellente idée….mais encore faut-il que les prix pratiqués sur ce marché soient attractifs et c’est loin d’être le cas…par exemple les prix des fruits et légumes sur le marché de Fraize le vendredi sont en moyenne 20% moins chers que sur le marché de Gérardmer le jeudi et le samedi….??? ville touristique oblige c’est souvent la valse des étiquettes

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *