Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Michèle Grüner n’est plus Un dernier hommage lui sera rendu mercredi au funérarium à 14h30

image_pdfimage_print
Michel Grüner était âgée de 64 ans

Michèle Grüner était âgée de 64 ans

Comme nous l’avions annoncé dimanche,  la Conseillère Régionale Michèle Grüner est décédée après seulement quelques semaines d’un combat mené contre le cancer. La défunte, née Bernard, avait vu le jour à Montreuil le 13 mars 1951. Autodidacte ou presque, elle travaillait rapidement en qualité de dactylo-facturière pour une grande entreprise de chauffage  toujours dans la même banlieue parisienne. C’est à cette période  qu’elle allait mener son premier combat politique  comme militante CGT mais aussi dans le cadre du comité d’entreprise dans lequel elle avait été élue. C’est à cette  occasion qu’elle fit son premier grand discours devant une assemblée de presque de 1 000 personnes.

En décembre 1967, elle rencontrait celui qui allait devenir son époux deux ans plus tard. Son homonyme Michel avec lequel elle devait avoir deux enfants : Thierry qui habite Mulhouse et Antoine qui demeure à Nancy. Michèle Grüner était une grand mère fière de ses 4 petits enfants : 2 garçons, 2 filles, Martin, Gédéon, Nina et Lucie

C’est en 1988 que la famille s’installe sur les bords du lac et exploite l’Auberge de Lorraine et l’Auberge des 2 Étangs au dessus du Col de Martimprey. Après une cessation d’activité, Michèle fut embauchée en mairie, plus exactement à l’accueil où elle resta environ  8 ans.

Mais la vie  active de Michèle Grüner devait être consacrée définitivement à la politique. Elle devint « abonneuse » pour le Journal l’Humanité et menait parallèlement des enquêtes INSEE à Nancy. C’est à cette époque qu’elle était nommée Secrétaire Fédérale pour le Parti Communiste des Vosges au siège à Épinal. A la suite du Congrès de Martigues en mars 2000, elle devenait membre du Conseil National du PC,  menant une réflexion permanente sur la politique actuelle. C’est presque naturellement qu’elle fut tête de liste lors de différentes élections pour être élue Conseillère Régionale en 2004 puis en 2010 : elle avait décidé de raccrocher à la fin de son mandat.

Michèle Grüner était connue pour ne rien lâcher, pour son haut et franc parlé. Personnage attachant, elle était également enjouée par la vie  comme tout épicurien qui se revendique en tant que tel. Elle aimait se retrouver avec ses amis autour d’une table, d’un bon repas et d’une bonne bouteille de vin.  Mais surtout avec ses enfants, ses petits enfants, son mari, qu’elle mettait en avant, bien avant  même le combat politique  qu’elle avait choisi depuis 50 ans.

Les obsèques de Michèle Grüner seront célébrées mercredi 9 septembre à 14h30 au funérarium impasse des granitiers où un dernier hommage lui sera rendu.

A sa famille et ses proches, nos sincères condoléances.




Une réaction sur “Michèle Grüner n’est plus

  1. Francis HAXAIRE

    Hommage à celle qui avait choisi de placer les luttes salariales au centre de son action.
    Sincères condoléances à toute sa famille et à ses proches.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *