Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Thibaut Lecomte : déjà un modèle 5 minutes 40 de rêve à Aiguebelette

image_pdfimage_print

TL (2)-WEB

Suite à la nouvelle performance du rameur Gérômois à Aiguebelette le 4 septembre dernier, la Ville de Gérardmer tenait à honorer son champion, un modèle pour tous les Gérômois mais aussi un modèle d’humilité.

Le Grand Salon de l’Hôtel de Ville était bien rempli vendredi soir : élus, famille, amis, camarades et président de l’ASG Aviron, tous avaient répondu à l’appel de la Municipalité Gérômoise qui avait réuni tout ce beau monde en l’honneur de Thibaut Lecomte. Il faut dire qu’il ne l’a pas volé, tout comme sa médaille d’argent. En septembre dernier, il devenait Vice-Champion du monde en 8 avec ses coéquipiers de l’équipe de France au terme d’une course magnifique en Haute-Savoie.

TL (3)-WEBUn titre qui vient s’ajouter à un palmarès déjà bien fourni pour un jeune qui vient donc de conclure sa dernière année en moins de 23 ans avec un panache remarquable. « Thibaut, c’est 8 années de médailles », résumera le président de l’ASG Aviron Arnaud Tixier. Sincèrement, que dire de plus sur ce grand champion ? Pas grand chose, si ce n’est qu’il est devenu « un modèle pour les Gérômois, les Vosgiens et les Lorrains », pour reprendre les mots du maire Stessy Speissmann, particulièrement élogieux envers le jeune rameur.

TL (1)-WEBUn modèle dont les Gérômois peuvent être fiers, ajoutera l’adjointe aux sports Nadine Bassière. Mais aussi un modèle de modestie qui tiendra surtout à conclure son allocution par des remerciements. Le connaissant, il n’a sans doute pas oublié grand monde, de ses coéquipiers à sa famille, des supporters de l’équipe de France à ses coachs, le tout sans oublier son club. Un club à qui il a symboliquement offert son premier maillot qui vaudra peut-être un jour de l’or. Si Thibaut risque d’être un peu jeune pour les J.O de Rio dans ce sport « à maturation longue » où la France possède un groupe pléthorique, il y a fort à parier qu’on le retrouvera quelques années plus tard à Tokyo où il sera sans doute à son apogée…




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *