Search
vendredi 2 décembre 2016
  • :
  • :

Accueil des migrants : Plus humain et plus convivial La LDH et le Comité contre le racisme lance un appel

image_pdfimage_print
Une réunion animée par la LDH, le Comité Contre le Racisme et le collectif des sans-papiers

Une réunion animée par la LDH, le Comité Contre le Racisme et le collectif des sans-papiers

Vendredi soir, le Comité Contre le Racisme et la section locale de la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) avaient convié les citoyens de la Perle ainsi que les autres associations locales à se réunir autour d’une table pour partager des idées et évoquer l’accueil des migrants et demandeurs d’asile.

En effet, la situation de ces derniers est de plus en plus préoccupante et c’est pourquoi un appel devait être lancé avec pour objectif d’étendre le réseau d’accueil dans le secteur de Gérardmer et rendre cet accueil plus humain et plus convivial, moins impersonnel. Comme le précisaient les représentants du Comité et de la LDH, il faut « créer du lien, du liant, briser l’isolement dans lequel se sentent prisonniers de nombreux migrants en attendant d’être fixés sur leur avenir».

Des associations locales comme Artisans du Monde, mais aussi des particuliers et des représentants de la Municipalité avaient répondu à l'appel

Des associations locales comme Artisans du Monde, mais aussi des particuliers et des représentants de la Municipalité avaient répondu à l’appel

Les deux associations souhaiteraient entre autre pouvoir bénéficier d’un lieu pour se réunir avec les migrants, les rencontrer et les faire se rencontrer dans un endroit chaleureux. Un lieu qui puisse devenir un lieu d’échange, d’expression éventuellement. « On peut envisager des cours de langue et pourquoi pas du sport, certains nous ont fait part de ce besoin. Nous allons rencontrer les migrants pour savoir quelles sont leurs attentes. ». C’est pourquoi toute personne qui a du temps à donner ou des compétences à partager et qui souhaite s’engager dans cet accueil est invitée à se manifester auprès de la LDH ou du Comité Contre le Racisme. Une prochaine réunion est programmée le vendredi 6 novembre à 15 h, toujours à la Maison de la Montagne de Gérardmer et en présence des migrants.
Pourquoi cet appel ? Comme le rappelait Anne-Marie Rédinger du Collectif des sans-papiers, un groupe de personnes basé dans le secteur de Gérardmer accueille déjà des migrants, pas nécessairement des réfugiés politiques. Il y a actuellement une quarantaine de personnes, majoritairement en provenance d’ex-Yougoslavie, d’Arménie qui sont demandeuses d’Asile. Mais entre les différents recours et la procédure habituelle, les délais sont souvent très longs (en moyenne 3 ans) avant d’obtenir une réponse ferme et définitive, et pas toujours positive de la part de l’OFPRA (Office Français de Protection des Réfugiés et des Apatrides).

IMG_0705-WEBEn attendant, certains logent au mieux dans des appartements, sinon dans des chambres d’hôtel ou au Beillard sachant que, comme il a été dit lors de cette réunion, le CHRS est un centre de réinsertion dans lequel les migrants n’ont de fait pas leur place. Quoiqu’il en soit, ils doivent souvent faire face à des conditions de vie très difficiles, des périodes d’errance pendant lesquels ils n’ont pas le droit de travailler et sont donc réduits à la dépendance et à l’assistanat, à la « débrouille ». Une dépendance très difficile à accepter psychologiquement. Et avec une allocation de 4 € par jour et par personne qui risque prochainement de baisser, «  on voit désormais des personnes à la rue avec des enfants, des enfants en bas-âges même », précisait Florence Riqueur.

L’appel est donc lancé et les associations à l’initiative de cette dernière réunion vont solliciter la Municipalité locale pour le prêt d’un local. Si vous souhaitez vous joindre à elles, n’hésitez pas à les retrouver lors de la prochaine réunion qui aura lieu à la Maison de la Montagne le vendredi 6 novembre 2015 à 15 h 00.

Toutes sortes d’aides sont possibles :

  • Aide matérielle (mobilier, vaisselle, vêtements, équipements pour les bébés, transports…)
  • Aide à l’apprentissage de la langue française
  • Accompagnement administratif
  • Rencontre culturelle et/ou conviviale
  • Et bien d’autres encore…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *