Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Le conseil architecture urbanisme et environnement des Vosges accompagne les communes

image_pdfimage_print

CAUE88VisiteDestord (1)

Plus de 150 personnes ont répondu à l’invitation du CAUE (Conseil architecture urbanisme et environnement des Vosges) qui tenait son assemblée générale annuelle à Mattaincourt.  

Une assistance nombreuse composée d’administrations, de professionnels et surtout d’élus des communes et communautés de communes adhérentes de l’association, représentant aujourd‘hui près de 90% des communes vosgiennes.

AGCAUE88_AssistanceAu travers d’un diaporama, le directeur, Jean-Marie GROSJEAN, a rendu compte de l’activité en 2014, un bilan dense qui témoigne de la richesse des partenariats et des thématiques abordées par l’association ainsi que de sa capacité à exploiter au profit d’actions pédagogiques une pratique quotidienne de conseil auprès des particuliers et des collectivités.

Preuve de la reconnaissance et de l’ancrage local de cet outil départemental : les sollicitations de plus de 200 communes, en progression de 15%. Dans son rapport moral, le Président Christian TARANTOLA a évoqué les récentes évolutions législatives intéressant l’exercice des missions de l’association.

AGCAUE88_TribuneIl a aussi salué l’engagement et la cohésion du Conseil d’Administration en réservant un hommage tout particulier à l’ancien trésorier, René POIRSON ainsi qu’à Chantal DEBRY.

Il a félicité l’ensemble de l’équipe technique pour son professionnalisme, sa disponibilité et son sens du service public : « En terme d’effectif, le CAUE des Vosges est un petit CAUE mais son action est connue et reconnue au sein du réseau jusqu’aux instances nationales. »

CAUE88VisiteMattaincourt

Le CAUE a choisi de mettre en lumière l’accompagnement qu’il propose aux collectivités aux travers de deux réalisations récentes, par ailleurs proposées à la visite durant l’après-midi : la requalification de la traversée de MATTAINCOURT confiée à Eliane HOUILLON, paysagiste et l’aménagement de la traversée de DESTORD conçu par Mickaël SURHOMME, également paysagiste.

Deux opérations publiques qui contribuent au maintien d’une ruralité vivante et solidaire, une ruralité fondée sur des valeurs de proximité et de citoyenneté que le CAUE, depuis bientôt 40 ans, s’emploie quotidiennement à défendre sur le terrain.

C.K.N.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *