Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Le FIG le temps d’un roman Jean-Paul Didierlaurent était samedi à la Médiathèque

image_pdfimage_print
Un beau succès pour ce Café Littéraire

Un beau succès pour ce Café Littéraire

Le Festival International de géographie est terminé depuis dimanche et s’est offert une petite décentralisation du coté de la médiathèque dans la cadre des cafés littéraires.

P1040551

Jean-Paul Didierlaurent

La rencontre avec le public s’est faite avec Jean-Paul Didierlaurent, un Bressaud dont la plume est aujourd’hui suffisamment reconnue pour tenir en haleine les amateurs de voyage. A L’évocation du mot découverte,on pense à son premier roman « le Liseur du 6h27″ dont la trame se déroule comme son titre l’indique dans un train, plus exactement dans un  RER parisien. Entre poésie et mélancolie, Jean -Paul Didierlaurent est monté dans un wagon afin de refaire son parcours d’écrivain, de nouvelliste et surtout répondu à la curiosité d’une bonne trentaine de personnes venue participer à l’échange. Un moment agréable, sans contour  ni fioriture à l’image de l’ auteur heureux mais également surpris par le succès de son premier livre qui se prolonge depuis quelques jours avec la sortie  d’un recueil de nouvelles  intitulé « Macadam« .  C’est aussi de cela dont il fut question. Onze histoires courtes qui rappelllent que Jean-Paul Didierlaurent avait été récompensé en son temps par le Prix Hemingway.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *