Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Lucas et la Norvège, ça va de « pair » Le gérômois Lucas Vanony est au pair dans une famille Norgévienne depuis un an. Rencontre !

image_pdfimage_print

lucas1Dans quelques semaines, le gérômois Lucas Vanony aura tout juste 20 ans. Le bel âge, celui consacré au voyage, à l’expatriation afin de découvrir de nouveaux espaces de liberté et appréhender les langues étrangères : c’est en tout cas le leitmotiv qui revient telle une rengaine dans les paroles de tous les jeunes qui se font « la belle » pour mieux découvrir le monde et se découvrir soi même. Lucas, le fils de son père, Claude, conteur avec pignon sur rue depuis des décennies et de Lily, sa maman, a pris la poudre d’escampette il y a un peu plus d’un an. Direction la Norvège,  dans une famille installée au sud du pays à une centaine de kilomètres d’Oslo.  » Au départ, j’aurais préféré l’Islande » commente celui qui ne supporte pas la chaleur » mais c’est un petit pays et les possibilités étaient beaucoup plus nombreuses en termes de découverte et d’accueil en Norvège. Je suis bien dans ce petit bourg, les gens y sont sympa notamment la famille qui m’accueille« .lucas2

Au programme des journées du garçon au pair , accompagnement des enfants Jones et Christopher respectivement âgés de 4 et 7 ans. Direction l’école, retour à la maison, ménage, popote pour la maisonnée et découverte de la culture locale.

« contrairement à ce que certaines personnes peuvent penser ça n’a rien de dégradant, au contraire.  C’est une expérience très instructive, faite de rencontres et de découvertes. Certes ça change de la vie parisienne, mais le pays et ses habitants sont très intéressants » commente Lucas qui a abandonné ses études  consacrées à l’informatique privilégiant  depuis 13 mois exactement les rapports à la personne ». Le cadre est exceptionnel, le climat est agréable même si les journées hivernales sont sombres avec du soleil seulement de 11h à 14h ».

Trois heures de lumière qui n’entament en rien son amour pour le pays alors qu’il envisage d’y rester après la fin de son contrat qui se termine en avril prochain.  La suite pour le gérômois ? Reprendre un cycle de formation dans le tourisme si la profession lui plait. « J’ai appris la langue pendant 4 mois en cours puis avec les personnes avec lesquelles je vis au jour le jour. J’ai amélioré mon anglais, je n’ai pas de plan précis pour l’instant, mais je sais que je ne commettrai pas l’erreur de me lancer dans une formation par défaut « .lucas 3

En attendant de trouver sa voie, Lucas Vanony profite de la vie Norvégienne, de ses rencontres avec des autochtones de tous âges et de quelques voyages  qu’il  effectue à ses propres frais lorsque le temps lui permet.  » Je visite le pays grâce au salaire qui m’est alloué soit environ 500 € par mois  » poursuit le nordique trotteur, l’équivalent du globe trotteur  » j’ai passé également les fêtes de fin d’année  en 2014 à Oslo avec mes parents qui sont venus me rendre visite. En fait, il ne me manque pas grand chose si ce n’est du fromage, une bonne entrecôte et une baguette ».

Décidément, on ne changera jamais le français. Le vrai Vosges Patte  dans toute sa splendeur comme son père. Le garçon  rêve d’un bon munster ou d’un coulant baraqué voire d’une pièce de bœuf  épaisse comme ça. Comme quoi ? Ben comme ça quoi !  Le  cliché à la mode franchouillarde qui fait toute la réputation de l’hexagone à travers le monde fonctionne plein gaz.

«  Les norvégiens aiment la France et ils ont une très belle image de notre pays  » conclut le gérômo-norvégien « ils conviennent pourtant que nous sommes nuls en anglais, que la France est magnifique, qu’on y mange très bien et que le bon goût est au coin de la rue ».lucas4

Heureusement, il nous reste quelques valeurs sûres ! Et les jeunes femmes dans tout cela ? Lucas reconnait que le peuple norvégien est beau. Les mecs, grands et balèzes et les nanas jolies. Veinard petit Lucas dont l’épicurisme est visiblement grandissant au pays des trolls, des fiords et des blondes platine…. »Pas toutes, pas toutes » a-t-il ajouté par la voie de skipe, sourire en coin….

Escale à Trondheim, film réalisé par Lucas Vanony

 

 




11 réactions sur “Lucas et la Norvège, ça va de « pair »

  1. THANRY/GESSAGA

    Charmant cet article,superbe la video, on a envie de connaitre ce pays authentique
    La voisine sine sine qui t’a vu naître,et qui a hâte de te revoir
    Bisous de la rayée

    répondre
  2. CHARPENTIER André

    hééé salut vadrouilleur ,bien content de savoir que tu es bien là haut ,oui les pays du nord et leurs habitants sont super ,déjà 20 ans ,celà ne m’étonne plus d’être passé à la retraite depuis mai 2013,, j’te souhaite de bien réaliser tous tes rêves et de trouver le bonheur ,je me souviens de toi un garçon hyper cool gentil ,le plaisir de se croiser dans nos vosges chéries ,hihi,,,longue route à toi Lucas ,

    répondre
  3. boite à idée

    et si on lui donnait sa chance d être le VRP de Gerardmer
    il a le Nom, surement la tchatche du Pôpa, l accent
    * du jumelage
    * de l hébergement sur place (ici et la-bas)
    * des reportages
    * des tarifs hôtelier (dans les 2 sens)
    * linge de maison
    * fromagerie
    on pourrait même le sponsoriser

    why not…… (manque la moustache, mais bon)

    répondre
    1. Lucas VANONY

      Je suis toujours preneur pour les nouvelles idées ! Pourquoi pas un jumelage entre ma commune LUNNER et GÉRARDMER ! On échangera linge de maison et fromage contre …bonne humeur et hospitalité norvégienne !! :)
      À FAIRE !!

      répondre
      1. boite à idée

        bien…
        il suffit juste que la mairie prenne contact avec vous !
        ensuite pourrons se mettre autour du projet :
        ski club, nos athlètes (champions), nos producteurs régionaux, les norvégiens du coin.. et toutes les personnes volontaires, les producteurs d oeufs pour l omelette norvégienne (facultatif)
        en tout cas : lykke til!

        répondre
  4. Mister PHOX

    Chapeau Lucas !
    Ravis de d’avoir de tes nouvelles, merci de nous faire partager ta formidable expérience,il faut toujours aller au bout de ses rêves. La vie est belle !
    Happy birthday! ! ! 20 ans déjà… où est le temps ou tout gamin tu passais avec Papa ou Maman à la boutique…
    Je te souhaite beaucoup de bonheur et j’espère avoir le plaisir de te retrouver un jour prochain dans nos Vosges entre 2 voyages.
    Good luck and take care.
    Bernard

    répondre
  5. Schmit

    Les chats ne font pas de chiens….. La preuve !!
    Ce gamin a hérité un peu de ses deux parents, la gouaille, la gentillesse, l’humour qui le mènera loin.. (Mais pas trop loin tout de même)!
    Boîte à idée à raison, Lucas a les qualités nécessaires pour promouvoir notre Perle !
    Bel article et joli reportage sur ce beau pays! Bravo Lucas!

    répondre
  6. Claude VANONY

    Quand je regarde derrière moi, qu’à son âge aller à Nancy était une expédition, je suis heureux que mon « gamin », Lucas, puisse réaliser son rêve : vivre dans les pays nordiques. Personnellement j’aurais préféré qu’il soit aux Seychelles par exemple, je serais allé le voir plus souvent !.. Non, je blague, car Lili, mon épouse, sa maman, sommes allés le voir en Norvège, pour ma part j’y allais en « reculant » finalement j’en suis revenu enchanté. Ce n’est pas aussi loin que l’on l’imagine, deux heures trente de Paris, il faut plus de temps pour aller de Gérardmer à Paris que de Paris à Oslo. J’aimerais bien que les Parisiens, les citadins, les français tout simplement, y aillent faire un stage de conduite au volant !… Le Norvégien roule très calmement et le piéton est plus que respecté, à 70 km/h il a l’impression d’être en excès de vitesse et surtout : zéro alcool dans le sang et c’est très sévèrement contrôlé !.. L’état d’esprit est totalement différent, c’est ce qui en fait le charme et le dépaysement. Profite bien de ces moments mon « gamin » ta jeunesse te permet vivre sans trop de contraintes.

    répondre
  7. schmitt Patricia

    Super la video, Lucas!la musique est trés jolie.Ca donne trés envie d’y allar
    Et en plus , tu n’as pas oublié les couleurs géromoises (vert et jaunes),dommage ce n’était pas des jonquilles.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *