Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Philippe Ristrophe nous a quittés

image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de Philippe Ristrophe, survenu le 29 octobre 2015 à la polyclinique de Gentilly où il avait récemment été admis.

Né le 27 décembre 1956 à Ban-de-Laveline, il était l’aîné d’une fratrie de 3 enfants. Il avait eu la douleur de perdre son plus jeune frère Jean-Yves, décédé dans un accident de moto en 1977. Sa petite sœur Marie-Claude Ristrophe-Claudel réside quant à elle toujours à Gérardmer, au Bergon. Tonton de 2 neveux et 1 nièce, il était également le parrain de Maryse Claudel, sa filleule.

Après avoir fréquenté les bancs de l’école du Grand Valtin, il poursuivit sa scolarité au collège puis au lycée gérômois de la Haie-Griselle. Durant l’année 1974, Philippe Ristrophe effectua son service militaire à Bayonne dans un régiment de parachutiste. Ce n’est qu’en 1979 qu’il viendra s’installer à Gérardmer en même temps que sa maman Claudette. Philippe Ristrophe n’était encore qu’un jeune homme lorsqu’il avait eu la douleur de perdre son père, forestier de profession.

Après avoir débuté sa carrière professionnelle chez Houot où il officia pendant plusieurs années, il poursuivit son parcours en tant qu’agent d’entretien au centre hospitalier de Gérardmer. En parallèle, il effectua plusieurs stages d’horticulture avant que la maladie le frappe. Depuis près de 25 ans, Philippe Ristrophe résidait rue du Calvaire où il pratiquait assidûment mots croisés, sudokus et puzzles.

Philippe Ristrophe s’est éteint dans sa 59ème année après une longue lutte contre la maladie. Une bénédiction aura lieu le samedi 31 Octobre 2015 à 14 h 00 au funérarium où il repose actuellement.

Nos sincères condoléances à sa famille




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *