Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Un bon vent souffle sur l’ASG voile avec l’arrivée d’une nouvelle salariée Des valeurs essentielles dans un club

image_pdfimage_print

IMG_0738-WEB

Grâce à une subvention accordée par la Région Lorraine, l’ASG Voile a eu le plaisir de pouvoir s’adjoindre les services de Lisa Perry, jeune femme dynamique qui incarne à son tour les valeurs de ce sport et surtout du club Gérômois. Bon vent mademoiselle !

Afin d’officialiser ou plutôt de célébrer l’obtention de cette subvention, le président de l’ASG Voile Pascal Thiriat avait donc pris le soin de convier la principale intéressée ainsi que le conseiller régional Stessy Speissmann à un traditionnel pot de l’amitié. Avant de rentrer dans le vif du sujet, soulignons tout de même que le montant de l’aide attribué s’élève à 15 565 € sur 4 ans dans le cadre du Plan Emploi Sport de la Région Lorraine.

Il s’agit là d’un dispositif unique destiné à soutenir l’emploi associatif sur un territoire éminemment sportif qu’est la Lorraine. Un emploi qui représente 70 000 personnes en Lorraine, soit 12% de l’emploi privé, rien que ça. Un petit coup de projecteur s’imposait donc, ce fut chose faite lors de cette petite rencontre à l’Union Nautique à laquelle participait également Véronique Spindler, membre du comité de la Voile locale qui a grandement participé au montage du dossier de subvention.

Mais pourquoi cette création de poste ? C’est tout naturellement Pascal Thiriat qui répond le mieux à cette question. De fait, la voile est une association, mais on y parle aussi de développement, de promotion et bien sûr de pratique d’activités nautiques. De plus, c’est un club qui développe des engagements forts en matière de valeurs. Des valeurs parmi lesquelles nous citerons la solidarité pour ceux qui ont encore en tête l’opération « Voile contre le cancer ». « Nous devons avoir des salariés qui répondent à ces attentes, c’est pour cela que nous avons recruté Lisa car elle correspond à ce que l’on recherche au niveau professionnel et en termes de qualités humaines », précise le président.

Et d’ajouter : « Elle a su découvrir ce sport qu’était la voile avec enthousiasme et implication. Lisa apporte son écoute et son dynamisme qu’elle met au service du club et de ses adhérents. C’est important d’avoir des jeunes dans ce type de structure. Nous avons d’excellents échanges en matière de développement et nous sommes fiers de l’avoir ». Des commentaires particulièrement élogieux de la part de Pascal Thiriat qui est particulièrement satisfait que le soutien de la région se concrétise ainsi mais qui ne le voit pas comme un acquis.

Il faudra savoir faire fructifier cette aide, l’optimiser car il s’agit d’un accélérateur pour le club. « Cette aide de la Région aux associations leur permet de se doter d’un personnel de qualité », ajoutait Stessy Speissman. Elle devrait également permettre l’épanouissement professionnel de Lisa qui avait déjà bien pris ses marques au sein de l’ASG Voile, intégrant très rapidement le fait qu’il s’agit d’un club qui allie subtilement convivialité, loisir et compétition. Elle avait en effet mis un premier pied à la base nautique à l’occasion d’un remplacement au poste de secrétaire… Remplacement qui s’est donc transformé en CDI de 20 heures hebdomadaires.

Gérômoise âgée de 24 ans, Lisa est titulaire d’une licence professionnelle en communication. Passionnée d’art, elle apprécie les sports en lien avec la nature mais était plutôt habituée à des disciplines disons, plus « terriennes » ! Secrétaire sur le papier, elle sait désormais gréer un bateau et a même suivi une formation d’arbitre spécifique à la voile bien sûr. Elle apprécie son activité au sein du club où chaque journée ou presque est différente, fuyant la monotonie comme une voile quitte la base nautique. Bon vent à toi Lisa !




9 réactions sur “Un bon vent souffle sur l’ASG voile avec l’arrivée d’une nouvelle salariée

    1. Alexis Martin

      Excellent rogers !
      La branlée aux régionales c’est dans 2 mois, il faut finir de dépenser le peu qui reste en créant des emplois aidés, seule solution actuellement pour faire croire que les demandeurs d’emploi sont moins nombreux.
      Recette du Flan (au potiron c’est halloween) : un sac de chiffres, un peu de subventions, quelques radiations à Pôle Emploi et le tour est joué, le chômage recule.

  1. kiki

    Je le connais bien Rogers, avec ses petites pointes d’ironie qui ne manquent pas de sel …. mais que serait la bonne cuisine française, sans une pointe de sel !

  2. rogers

    Chère Kiki,toujours avec un peu de sel ,je ne pense pas qu’il puisse encore y avoir de la bonne cuisine française avec le personnel qui se trouve aux fourneaux ….

  3. Sacré dupont Lajoie

    Roger et Alexis Martin,hahaha, une belle brochette qui fait de sa vie un mouvement politique permanent. Roger et Alexis, messieurs de source sûre, de quoi je me mêle, je sais tout, je comprends tout, j’ai une idée sur tout, j’aime pas les politiques, je déteste le système. Le français moyen tel qu’on le déteste et qu’on retrouve dans les commerces au coin de la rue. Pas vraiment révolutionnaires, pas même anarchistes, tout simplement bêtes et méchants !

    1. Gilles Chipot

      La réalité et que les politiques professionnels qui se sont succédés au pouvoir depuis ½ siècle ont été tellement bons et exemplaires que désormais 70% des Français ne votent plus ou votent extrême.
      Les 2 partis « traditionnels » ne se partagent plus que le 30 % qui reste.
      Roger’s et Alexis Martin représentent le 70 % en jouant à leur façon les empêcheurs de tourner en rond .
      Je préfère cela à un fantôme qui envoi de l’injure courageusement planqué derrière un pseudo.
      Je pensais d’ailleurs que la charte de GI n’autorisait pas ce type de commentaire insultant et anonyme.

      1. Gi

        C’est vrai que le terme branlée et d’une grande élégance…et qu’il est tout aussi élégant d’amalgamer le fonctionnement d’une section sportive à de la politique locale ou régionale voire nationale…de prendre en otage un club et son employé qui n’ont rien demandé, car le fond du problème est bien là ! L’intolérance et l’incompréhension poussent notre rédaction à exclure les commentaires pendant la campagne des régionales. Et ça commence maintenant

    2. Alexis Martin

      Le portrait que vous faites de moi m’honore, cependant quelques points me chiffonne :

      « qui fait de sa vie un mouvement politique permanent » : NON, l’estime que j’ai pour la politique me force tous les jours à ne pas m’y frotter

      « de sources sûres » : Le plus souvent possible, afin d’argumenter mes réponses

      « de quoi je me mêle » : de choses qui nous concernent directement, nous, citoyens et dont bien d’autres devraient se préoccuper aussi

      « je sais tout » : Pas encore, je m’en approche

      « je comprend tout » : du moins j’essaye. J’avoue que certaines choses, je ne comprend pas…

      « j’ai une idée sur tout » : pas vous ? C’est important pourtant de se faire un avis sur tout

      « j’aime pas les politiques » : entre autres.

      « je déteste le système » : je dirais « je ne suis pas toujours en accord avec », ne soyons pas si catégorique

      « qu’on retrouve dans les commerces au coin de la rue » : VRAI ! Je m’efforce de faire travailler les artisans et commerçants locaux.

      « Pas vraiment révolutionnaire » : c’est vrai, c’est d’un autre âge.

      « Pas même anarchiste » : pas si loin que ça en fait

      « tout simplement bête et méchant » : plutôt complexe. Bête, je ne me sous estime quand même pas à ce point. Méchant, je ne vois pas de méchanceté, à peine quelques petits coups de maillet de temps à autres dans le seul but de faire réagir, ce qui visiblement, marche plutôt pas mal.

  4. rogers

    Que je sache Duconlajoie ,(cet anonymat vous sied à merveille) dans mes commentaires il n’y a jamais eu d’insulte envers telle ou telle personne.Avec des commentaires comme le votre on voit ou se trouve le fiel .Oui je n’aime pas le système politique qui nous gouverne en ce moment et si j’ironise quelquefois sur tel ou tel sujet ,c’est tout simplement pour ne pas être comme vous.Mais il est vrai que l’humour ,l’ironie et l’intélectualisme ne peuvent venir que des gens de gauche dont vous faites certainement partie ,bien que quelques uns fassent ,eux, preuve d’intelligence.Faites comme je dis mais pas comme je fais, doit être aussi votre devise. (voir l’actualité récente sur ces chers hommes, femmes politiques et leurs progénitures ).

Les commentaires sont fermés.