Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Une automobile percute un camping car sur le boulevard de Colmar Plus de peur que de mal

image_pdfimage_print
Par mesure de sécurité, les pompiers ont procédé à une désincarcération afin d'extraire le passager en douceur

Par mesure de sécurité, les pompiers ont procédé à une désincarcération afin d’extraire le conducteur en douceur

Ce matin vers 11 h 10, une automobile roulant en direction de Gérardmer sur la D417 s’est déportée sur la gauche et a heurté un camping car roulant en sens inverse (direction Saint-Dié-Xonrupt). L’accident s’est produit au niveau du Pont des Fées et n’a provoqué que des dégâts matériels. Les premières hypothèses laissent à penser que la personne âgée conduisant l’automobile a subi un malaise qui aurait entraîné la déviation de sa trajectoire.

Bloquée dans son véhicule, il aura fallu l’intervention des sapeurs pompiers du centre gérômois pour l’extraire via une mesure de désincarcération. Le site a rapidement été sécurisé par les Gendarmes de la Perle des Vosges ainsi que des représentants de la brigade motorisée de Saint Dié qui passaient juste à ce moment sur les lieux de l’accident. Premiers sur les lieux, ils ont pu agir rapidement pour éviter les perturbations dans le trafic et secourir les personnes concernées par l’accident.




5 réactions sur “Une automobile percute un camping car sur le boulevard de Colmar

    1. Fanfan

      Dernièrement, nous avons vu à trois reprises des personnes griller en ville, près des ronds- points particulièrement, des priorités en s’abstenant de marquer le stop ou priorité : ce n’était pas des personnes âgées mais bien des personnes jeunes et une jeune femme. Ne généralisons pas, s’il vous plaît et surtout ayons à cœur de respecter tous les codes et lois en n’oubliant pas que les malaises ne sont pas réservés qu’aux seules personnes âgées, que la mort peut intervenir à tout moment pour tout un chacun. Pourquoi n’y a -t-il pas plus de contrôles, de verbalisations ou autres sanctions? N’oublions pas, non plus, que maladresse ou défaillance d’attention peuvent être le fait de tout un chacun aussi.
      Pour conclure, fi du culte de la jeunesse- un bien qui disparaît bien vite- , du sport qui élimine tout risque, de l’autre à montrer du doigt. Nul n’est exempté !

      répondre
    2. Thiry

      C’est un peu facile de mettre en cause les personnes agées,
      manque de respect des priorités, non utilisation des clignotants,
      c’est un peu tout le monde.

      répondre
      1. alain

        Sûr qu’il ne faut pas généraliser, mais lorsque l’on voit certaines personnes sortir de leur véhicules avec parfois un déambulateur ne croyez-vous pas qu’il y ait un problème de responsabilité quelque part ?

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *