Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Yvette Pierrel nous a quittés

image_pdfimage_print

C’est avec peine que nous avons appris le décès de Madame Yvette Pierrel, survenu à Nancy le 15 octobre 2015 à l’âge de 73 ans.

 

Y PierrelNée Bédel à Gérardmer le 23 février 1942, Yvette est issue d’une fratrie de 7 enfants. Le 11 avril 1964, elle avait pris pour époux Claude Pierrel, originaire de la Bresse. Une union célébrée en Perle des Vosges et dont sont nées deux filles : Lydie, épouse Clair ; et Sylvie, épouse Schneider, toutes deux domiciliées à Xonrupt. Le cercle familial d’Yvette Pierrel s’était depuis agrandi avec l’arrivée de 5 petits-enfants prénommés Malorie, Lucas, Alexia et Hugo.

La défunte avait fréquenté les bancs de l’école du Phény avant de débuter sa carrière professionnelle en qualité de brodeuse pour le compte de différentes sociétés de textile du secteur. Elle a également exercé la profession d’assistante maternelle pendant la période où elle a élevé ses deux filles. Elle a enfin mis un terme à son parcours professionnel chez Febvay à Vagney à l’aube des années 2000.

Yvette Pierrel a toujours aimé s’occuper de sa maison et surtout de son jardin auquel elle apportait beaucoup d’attention. Elle appréciait également les voyages qu’elle effectuait avec son mari Claude, disparu le 7 septembre 2011. Également membre des Cimes Argentées, Yvette était très proche de sa famille et savait se rendre disponible autant que possible pour ses enfants et petits-enfants.

Femme reconnue pour sa franchise et sa générosité, elle aimait être entourée des siens et fuyait la solitude. Touchée par la maladie depuis 2010, elle s’est battue avec beaucoup de courage et de dignité face à ce mal qui ne lui a pas beaucoup laissé de répit. Un dernier adieu lui sera rendu le samedi 17 octobre 2015 à 15 h 30 au funérarium de Gérardmer.

Nos sincères condoléances à sa famille




2 réactions sur “Yvette Pierrel nous a quittés

  1. lesaing

    Yvette était la cousine de maman madame Courault Jeannine née Sonrel qui est aujourd’hui a la maison de santé de Fraize ,d’une santé trés déficiente, elle appréciait trés bien sa cousine Yvette, En son nom je me joins, en vous priant de croire en nos tristes condoléances.Frédérique Lesaing

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *