Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

L’association du Festival du Film poursuit son travail de fond Le rendez-vous des cinéphiles se déroulera du 27 au 31 janvier prochain

image_pdfimage_print
Le président sachoit entouré des partenaires de l'assocation

Le président Sachot entouré des partenaires de l’association

Toutes les assemblées générales et les manifestations organisées sur le territoire national commencent par une minute de silence consacrée à la mémoire des disparus de l’attentat du vendredi 13. Ce fut chose faite à la demande du président  Pierre Sachot, lors de l’assemblée générale  de l’association du festival du film Fantastique de Gérardmer qui se tenait jeudi soir à l’Espace LAC

Fantastic’arts se déroulera du 27 au 31 janvier prochain, mais il fallait aux bénévoles de la manifestation faire le bilan de l’année 2015 écoulée.

Le rendez vous des cinéphiles poursuit son bonhomme de chemin avec la volonté de perpétrer la manifestation, les statistiques parlent d’elles-même. Ainsi la dernière édition a proposé aux spectateurs et membres de jury pas moins de 42 films diffusés sur les écrans gérômois, à travers 108 séances programmées dans les salles de la ville.  36 000 entrées ont été enregistrées et 1 600 scolaires ont participé à Fantastic’Arts confirmant que le festival progresse d’année en année. A ce propos, Pierre Sachot a évoqué la fréquentation toujours en hausse et une enquête sur le profil type des festivaliers. Les résultats mettent en exergue les retombées économiques visiblement très favorables.

Bref, RAS rien à signaler de particulier  du coté de l’association qui s’articule toujours autour de la mobilisation des bénévoles. En ce qui concerne la programmation et la présence des futurs invités de l’édition 2016, Paris, soit l’équipe de Lionel Chouchan, devrait se prononcer dans les semaines prochaines.

En fin d’assemblée, le trésorier de l’association, François Germain, revenait sur les comptes du dernier exercice qui affiche un léger déficit de 28 000 € à la suite d’une subvention de l’état d’un montant de 30 000 € qui n’est jamais arrivée sur les bords du lac. Un nouveau dossier  a été présenté par la commune de Gérardmer auprès du ministère des finances qui s’était engagé pour le festival 2014.

Le montant des subventions globales s’élève à 325 700 € avec, pour partenaires principaux, la Région Lorraine, le Conseil Départemental, la Commune, La DRAC, le FNADT…etc

Cap est mis sur janvier prochain, le Festival approche à grands pas et certains bénévoles sont déjà sur la brèche.

P1050023




7 réactions sur “L’association du Festival du Film poursuit son travail de fond

  1. Stessy Speissmann

    La région Lorraine est le premier partenaire du Festival. Elle vient de signer une convention pour le maintien du soutien à cet événement pour les trois prochaines années. C’est essentiel pour la culture au plus prêt de nos territoires et pour l’économie induite. Encore félicitations à l’ensemble des bénévoles et au Président pour leur investissement, sans eux le festival n’existerait pas,
    Stessy Speissmann, Maire de Gérardmer Conseiller Régional

    répondre
  2. Jack01

    L’attitude de l’Etat envers les associations est à déplorer mais ce n’est pas nouveau et compte tenu du rôle prépondérant qu’elles jouent dans notre paysage social, culturel, pédagogique … il devrait être un peu plus attentif, coopératif et reconnaissant mais il faut de l’argent, beaucoup d’argent pour  »rémunérer » les  »travailleurs de l’ombre (…) » au sein des différents ministères!
    Ceci dit, les bénévoles sont ENFIN clairement reconnus et mis en avant dans cette organisation titanesque et pour cela un grand merci à Monsieur Le Maire.
    Petit clin d’oeil à J.S., bénévole dans .. ? 4? 5? 6? assoc. locales dont Fantastic’Arts

    répondre
  3. Jack01

    J’ajouterai 2 choses à mon précédent commentaire:

    1 > Un rôle important dans ce type d’association et non des moindres celui du pôle touristique et donc économique…, c’est le maître mot des collectivités publiques

    2 > L’imagination débordante et l’effort titanesque qu’a fourni notre amis Rogers pour nous pondre cette réflexion hautement philosophique. Je pense que ce p’tit gars ne mesure pas l’ampleur de l’ organisation que représente Fantastic’Arts, avant, pendant et après ainsi que le boulot effectué par les bénévoles. Si vous vous dites bénévole à cette occasion je présume alors que votre intervention se limite à la collecte pour usage personnel, de parka, casquette, stylo et peut être prote clés à l’effigie de l’événement…
    A bientôt .. ??

    répondre
    1. rogers

      Monsieur Jack01, je ne vois pas à quoi vous faites allusion avec cette collecte à usage personnel . Vous devez vous tromper de personne en insinuant ceci . Je le ressent comme une insulte, je n’ai jamais eu besoin de mendier quelques habits ou nourritures que ce soit .Mon travail a toujours fait vivre ma famille sans que celle ci soit obligée d’aller jouer les « mendigos ».Quand à votre bénévolat ,vous connaissant, je ne pense pas qu’il soit totalement désintéressé .

      répondre
  4. Jack01

    Le débat s’enflamme et je le déplore, mon intervention avait bien d’autres raisons que de froisser les esprits.
    La question initiale et légitime pour laquelle il n’y a pas eu de réponse, n’avait autre but que de savoir si vous aviez idée de ce que représentait une organisation telle que le festival Fantastic’Arts.
    Quant à ma participation au titre de bénévole, puisque vous semblez me connaitre mais vos informations sont erronées, je ne peux en tirer aucun avantage de quelque forme qu’elle soit, pas de pub.(si.. un agenda en fin d’année pour planifier mes rdv et réunions), pas de manipulations financières, bref aucun avantage personnel.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *