Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Le dispositif « Garantie jeunes » chez Garnier-Thiébaut Le préfet au textile

image_pdfimage_print
Paul De Montclos PDG de l’entreprise Garnier-Thiébaut (archive)

Paul De Montclos PDG de l’entreprise Garnier-Thiébaut (archive)

Ce Jeudi,  Jean-Pierre CAZENAVE-LACROUTS, Préfet des Vosges a présidé un comité de pilotage relatif au dispositif « Garantie jeunes » à l’entreprise textile Garnier Thiébaut à Gérardmer .

Instituée à titre expérimental dans les Vosges à compter du 1er octobre 2013, « la Garantie Jeunes » a pour objet d’amener des jeunes de 18 à 25 ans en situation de grande précarité vers l’autonomie par l’organisation d’un parcours d’accompagnement global vers l’emploi et la formation. Pour cela, elle consiste, d’une part, en un soutien intensif, collectif puis individuel assuré par la mission locale, permettant l’accès à une pluralité d’expériences professionnelles et de formation et, d’autre part, en une garantie de ressources. Elle propose d’accompagner concomitamment des jeunes en situation de grande précarité vers l’autonomie et des entreprises porteuses de projets de recrutement.
La garantie Jeunes implique une démarche dynamique entre le jeune et les Pouvoirs Publics.
Une commission départementale présidée par le directeur du travail et de l’emploi (UT-DIRECCTE) au nom du Préfet est chargée d’étudier l’admission, le renouvellement, la suspension des jeunes dans le dispositif.

Actuellement, sur le département , 506 jeunes sont entrés dans ce dispositif ; il reste une centaine de places disponibles, d’ici la fin d’année . Afin, d’une part de renforcer le partenariat entre les entreprises du secteur textile et les missions locales et d’autre part de faciliter la mise en relation des jeunes avec les entreprises une convention de partenariat en faveur de l’accès au dispositif « garantie jeunes » est signée ce jour entre le Syndicat Textile de l’Est et les misions locales de ST DIE des Vosges et de Remiremont et ses vallées pour une durée d’un an.
La Garantie Jeunes vient en complément des autres dispositifs destinés à favoriser l’insertion des jeunes et notamment:

– les contrats aidés avec le contrat unique d’insertion (CUI) prend la forme du Contrat d’Accompagnement dans l’Emploi (CUI-CAE) dans le secteur non-marchand et du Contrat Initiative Emploi (CUI-CIE) dans le secteur marchand .
Ils ont pour objet de faciliter l’insertion professionnelle des personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles d’accès à l’emploi.
– CAE : 1 581 contrats ont été conclus dans les Vosges depuis le début de l’année ;
– CIE : 546 contrats signés dans le département.

– les emplois d’avenir : 363 ont été conclus dans les Vosges .




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *