Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Une minute de silence pour les victimes du 13 novembre Place à la fraternité et au recueillement

image_pdfimage_print

IMG_0847-WEB

Comme un peu partout en France et dans le département, les Gérômois étaient invités à se réunir et à se recueillir en observant une minute de silence en mémoire de leurs frères tombés lors de la soirée meurtrière du 13 novembre dernier. Un moment que la Municipalité locale souhaitait placer sous le signe de la fraternité et une initiative à laquelle ont participé plusieurs centaines de citoyens unis sur le Parvis des Droits de l’Homme ce midi. Une manière également de montrer que la France et les Français ne céderont pas à la terreur et feront front face au terrorisme.




6 réactions sur “Une minute de silence pour les victimes du 13 novembre

  1. kouchte geuria

    Si vous voulez parler des personnes qui ne sont pas nées à Gérardmer, détrompez vous, il y en avait beaucoup(regardez les images). Y êtes vous?
    Incitation à la haine raciale, digne de Narine et sa clique…

    répondre
    1. Gerfault

      Oui j’y étais. Ma question n’a rien d’une provocation, mais simplement une question. Contrairement à votre affirmation. Vous semblez bien haineuse dans votre réponse. A propos votre référence qui est loin d’être la mienne revoyez l’orthographe du prénom. Ne donnez pas de réponse, cela n’en vaut pas la peine

      répondre
      1. kouchte geuria

        Nonobstant votre suggestion (nul n’est habilité à me dicter ma conduite même le plus grand faucon du monde) et disposant enfin d’un peu de temps libre, je vous ferai remarquer que toute interrogation directe se termine par un point d’interrogation. Son absence peut être source d’interprétation.
        Quant à la personne à laquelle vous faites référence, non, non il n’y a pas de faute d’orthographe; il s’agit simplement d’ une figure de style partagée par de nombreuses personnes – qui certes ont gardé un côté potache – pour désigner un individu qui porte un joli prénom mais ne le met pas à l’honneur.
        Vous voyez, Madame ? Monsieur ? Aucune haine dans mes écrits. N’oubliez pas l’humour (oh j’ai osé) on en a bien besoin en ce moment.

        répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *