Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Vosges – démission en bloc au FN des Vosges

image_pdfimage_print

P1010435

« Depuis près d’un an1/2 la fédération du Front National des Vosges va très mal » annonce Pierre-Jean Robinot élu d’opposition à la mairie d’Épinal. Face à ce constat de nombreux élus ont choisi de démissionner du Front National, mais pas de leur mandat. «On restera élu à la mairie d’Épinal pour défendre nos idées et notre programme mais on ne représentera plus le Front National » poursuit Pierre-Jean Robinot.

Pierre-Jean Robinot élu d'opposition à la mairie d'Epinal

Dans les Vosges ils seraient près de 80% à avoir démissionné de la fédération cette année.

Depuis quelques temps rien de va plus entre certains élus et le secrétaire départemental du FN Jordan Grosse-Cruciani. Les élus dénoncent aussi certaines pratiques du FN comme l’interdiction de proposer un programme sur Épinal pour les municipales. « On était obligé de parler uniquement d’un programme national. On ne pouvait pas défendre nos idées au niveau local. On est un outil pour le parti qui peut ainsi avoir un maillage local juste pendant les élections. Ensuite, on ne sert plus à rien pour eux. On n’est pas là pour durer. » expliquent-ils.

Pourtant, ils ont dû dépenser de l’énergie et de l’argent pendant les élections. « Le parti s’est servi de nous. On a dû prendre des risques financiers très importants. C’est très grave ! » s’insurge le spinalien.

P1010438Autre fait qui a poussé à bout les élus, la venue de Florian Philippot à Void Vacon en Meuse et son annonce de délocaliser la filière bois actuellement vosgienne en Haute Marne. « Le bois c’est un gros revenu dans les Vosges. Cela m’a révolté. C’était la goute d’eau qui a fait débordé le vase » témoigne Pierre-Jean Robinot.

Selon les élus, un grand nombre de personnes sur les listes du FN pour les élections régionales ont été parachutées. « Il y aura 14 élus sur 189 dans les Vosges. Si ces personnes parachutées n’ont pas les Vosges dans le sang on n’arrivera pas à défendre l’intérêt des Vosges. »  poursuivent les élus.

Pour ces élections, ils souhaitent se battre contre leur ancien parti et pourraient se rapprocher de « Debout la France ».

C.K.N.




5 réactions sur “Vosges – démission en bloc au FN des Vosges

    1. rogers

      Monsieur Thiry , comme vous le dites , nous sommes en France , alors pourquoi pas le FN qui représente 20 à 25% des élécteurs plutôt que le PC qui , n’en représente lui qu’environ 5% . Votre intolérance n’a pas de place en France .

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *