Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Les 24 H des réal’ en ligne de mire 3 stages proposés dans le cadre du Plan territorial d’Éducation Artistique

image_pdfimage_print

IMG_5072-WEB

En préambule de la 2éme édition des 24 Heures des Réalisations qui auront lieu du 16 au 17 janvier 2016, la MCL de Gérardmer a eu la bonne idée de proposer 3 stages de formations destinés entre autre aux futurs participants. Une opportunité unique de rentrer dans le vif du sujet et d’approfondir ses connaissances en compagnie d’un professionnel du ciné, le réalisateur Lorrain Fred Fischer. C’est en effet ce dernier qui encadre les trois stages basés sur trois thématiques différentes : l’écriture, la réalisation et le montage.

Ce samedi 5 décembre, place à la réalisation pour le 2ème stage du triptyque : « La journée est donc consacrée à la question de la mise en scène et de la réalisation avec une introduction à la grammaire cinématographique. Ce matin nous avons visionné différents types de films avec une approche historique et donc un spectre très large allant de Mélkiès et Chaplin à des films beaucoup plus récents comme Mission Impossible. Nous nous attardons sur les différents types de cadrages, la mise au point, les mouvements de caméra etc… », précise Fred Fischer.

Une première expérience visiblement très intéressante pour Mathéo & Gaston qui feront partie, avec Maéva,. de l’une des deux équipes engagées dans les 24 Heures. Deux jeunes élèves de 3ème qui avaient déjà mis le nez dans le ciné en noir & blanc dans le cadre de l’animation scolaire, lorsqu’ils étaient encore en primaire. Visiblement, cela leur aura donné le goût du 7ème art… Pour Antony et Ludovic, l’occasion était trop belle pour être manquée, eux qui sont fans de cinéma. Le premier est en service civique à la MCL, et le second est passé par là également avant de prendre la direction de la Faculté de Lettre de Nancy II où ce stage va sans aucun doute lui être bénéfique.

Autodidactes, ils vont pouvoir acquérir des bases plus solides pour pouvoir envisager de réaliser leurs propres films, quel qu’en soit la nature ou le format. Pour conclure, rappelons que les films réalisés dans le cadre des 24H seront projetés lors du Festival du Film Fantastique de Gérardmer qui est partenaire de l’événement. C’est d’ailleurs pour cela que les courts-métrages présentés seront développés sur un thème fantastique qui sera tiré au sort le jour même de la compétition, histoire de pimenter un peu la chose… Quant à l’équipe gagnante, elle participera au challenge national les 19 et 21 février 2016 à Paris.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *