Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Anaïs Daniel toujours dans les pensées Son association fait un gros travail en faveur des enfants malades...Un sourire, un espoir

image_pdfimage_print

P1050140Anaïs Daniel est décédée  des suites d’ une leucémie foudroyante il y a un peu plus de 5 ans. La jeune fille  est toujours dans les pensées  de ses proches et d’une foultitude de personnes qui ont rejoint son association : Anais contre La Leucémie et avec pour sous-titre : Un sourire, un espoir.

La vie sans Anaïs est très dure pour sa famille, ses  proches qui l’ont vu disparaitre trop tôt et aujourd’hui sonne comme un symbole, comme une renaissance. L’association qui porte son nom permet en effet de contribuer à améliorer la vie des enfants malades dans les centres de soins en organisant des manifestations et autres temps forts.

Lors de l’assemblée générale de l’association qui se déroulait vendredi soir au Rain Brice, la présidente Nadège Daniel, la maman d’Anaïs est revenue sur l’année 2015. Un tour de calendrier riche avec la mise en place de la marche gourmande  et la participation de pas moins de 180 personnes sur les parcours de 5-9 et 12 km.

En parallèle à la marche,  sous la houlette de Franck, les cavaliers de la Licorne, anciens club d’Anaïs ont organisé les Anaïs Games afin, une fois encore,  de collecter des fonds comme ce fut le cas avec le concert de musique classique organisé le 17 mai dernier en l’église de Gérardmer.

Tous les dons viennent en soutien de la création de la chambre de répit à l’hôpital pour enfants de Nancy-Brabois. Le service onco-hémétologique pédiatrique  souhaitait une chambre « comme à la maison » avec la sécurité d’un environnement hospitalier. Cette chambre  représente un coût de 88 000 € financé à hauteur de 56 000 € par les  dons. Le lieu de vie a été inauguré  en septembre dernier avec tout le matériel nécessaire au confort des enfants.

L’Association « Anaïs Contre la Leucémie » a fourni tout le linge de lit et de toilette pour un montant de 4 106 € offert dans sa presque totalité par la société Linvosges.

Cap sur 2016

La réussite du projet de Brabois prend la direction de l’hôpital de Remiremont afin d’installer un atelier cuisine et d’aider les enfants à appréhender une autre alimentation, en tout cas une autre manière de s’alimenter : coût de la réalisation 4.000 €.

Afin de financer cette nouveauté, les responsables de l’association pensent lancer une campagne de recyclage de stylos en collaboration avec les écoles du Tholy et de Gérardmer. Nadège Daniel et son équipe devraient également compter sur le soutien du Rallye vosgien et s’appuyer encore une fois sur certaines manifestations qui seront reconduites comme la marche gourmande alors qu’un loto est en maturation.

Anaïs est toujours dans les pensées et sa mémoire améliore au quotidien le confort des enfants hospitalisés.

P1050144

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *