Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Axel « can do it » Le vin dans tous ses états par Axel Marchal. Le gérômois était de retour au pays pour évoquer ce qu'il connait le mieux pour en avoir fait profession, c'est à dire le vin

image_pdfimage_print

P1050292 (2)C’est avec une émotion contenue en début de conférence que le gérômois Axel Marchal est venu parler du vin pendant une heure, lundi soir au casino, avant de passer à la dégustation de quelques crus choisis par le club œnologie qui était à l’organisation de la soirée.

« Axel can do it« …en d’autres termes, plus exactement en français dans le texte..il l’a fait. L’enfant du pays était de retour, devant sa maman, sa famille et ses proches. Il a tenu la scène devant 150 personnes en qualité de maître de conférences à l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin de l’Université de Bordeaux après un brillant cursus de chimie effectué à l’école Normale Supérieure de Paris : sa passion pour le vin le dirigea naturellement  vers les bords de la Gironde où il obtint, en 2010, un doctorat d’œnologie.P1050303

Pas de doute, lorsque Axel Marchal parle de ce qu’il connait le mieux, avec les chevaux (le conférencier n’est autre que le fils de François décédé et  neveu de Jean-Pol les deux Bartabas gérômois) tout le monde se tait et surtout écoute attentivement en béotiens que nous sommes tous en matière de « pinard ». Teu, teu, teu. Béotien j’insiste !  C’est pas parce que on déguste avec les copains une bouteille de breuvage des dieux qu’on en connait toutes les  subtilités.

Mais en bon français que nous sommes tous, on ne rechigne pas sur une bonne bouteille, voire deux,  parfois trois…holà, avec modération tout de même, souvenons nous  «  un verre ça va, 3 verre bonjour les dégâts« . Sans faire l’apologie d’un alcoolisme primaire souvenons nous encore de ce vieil adage détourné «  En France on a pas de pétrole mais on a du jaja ».

Faute d’énergie fossile, on a l’énergie du terroir, de la vigne, toute une culture partie indissociable de notre patrimoine  culturel qu’Axel a intégré depuis son plus jeune âge comme frappé par une révélation, celle d’être un des grands spécialistes du vin.

Il l’est et le sera encore plus au fil de ses recherches, de l’élaboration de son savoir déjà immense. Le conférencier a tenté de transmettre à son auditoire toute la science du vin parce qu’il s’agit bien de cela, mais aussi  son histoire et son évolution dans le temps. Et pour respecter la tradition, il parait que tout finit par une chanson…mon œil !  Par un coup de l’étrier et pis c’est tout ! Et en matière d’étrier, la famille Marchal en connait un rayon …




Une réaction sur “Axel « can do it »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *