Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Ça finira mal ! Depuis plus d'un an, le chemin du tour du lac est sans garde-fou. Attention danger, il est temps d'agir !

image_pdfimage_print

tour lacLe chemin du tour du lac… Une institution locale mais également un lieu de balade et de détente pour les vacanciers. L’endroit est très fréquenté, connu reconnu depuis toujours avec cependant le désagrément de longer la départementale 417 : c’est bien là où le bât-blesse. Le tour du lac a toujours été protégé d’une barrière, jadis faite de bloc de pierre de couleur blanche et de barre de fer. Depuis quelques années, la DDE a placé le long du plan d’eau un garde-fou en bois qui se voudrait être plus naturel que l’ancienne rambarde. Certes ! Mais l’objet de notre attention craint les intempéries et les percussions  régulières de véhicules déviant de leur trajectoire comme ce fut le cas il y a deux ans pour un camion  de « l’Équipement »  qui a fini sa course dans les premières eaux du lac…In fine, l’accident n’a heureusement fait aucune victime. C’est à cette époque et par deux fois que les rambardes ont été remises en place puis enlevées du jour au lendemain. Tout le monde pensait qu’elle réapparaitrait  au printemps ou l’été dernier…Il n’en fut rien.

Aujourd’hui, ce que les gérômois appellent communément la droite du lac est devenue une zone très dangereuse où se mélangent, sans trouver une véritable place, joggers, promeneurs,  voitures de tourisme, camions, cyclistes, poussettes et autres patinettes… Pendant les vacances, été comme hiver, ce sont des centaines, sans doute des milliers de personnes qui fréquentent l’endroit.

Sans être un oiseau de mauvais augure « ça finira mal« …A moins que la DDE qui ne s’appelle plus ainsi, retrouve le chemin de Gérardmer et termine ce qui devait sans doute être réalisé. Alors ! Il est temps d’agir !




33 réactions sur “Ça finira mal !

  1. seb

    houla ! doucement… doucement… nos services sont débordés de boulot… à passer son temps à installer, démonter, remonter, déplacer.. re.. re. que d’énergie ! pour les manifestations diverses et variées, déplacer les montagnes on sait faire, mais là… pff ! faut déplacer le lac… tiens ! à la bresse pourquoi pas !

    répondre
  2. Maxime S

    Il me semble que les travaux qui étaient en cours ont été arrêtés à cause d’une conduite de gaz passant sous les poteaux.
    Le projet a t-il été abandonné pour autant ? La « DDE » pourrais le confirmer.

    répondre
    1. Marianne

      Petite rectification ! cette route est une route départementale donc Conseil départemental et non DDE qui est état.
      Pour la sécurité des touristes, pourquoi pas exploiter le chemin de fer à côté de la RD 423 GERARDMER/BRUYERES, un voie verte qui pourrait satisfaire tout le monde.

      répondre
  3. Demangeon Lucette

    Je confirme la dangerosité du bord du lac,le long de la 417,je fais partie des riverains et je peux vous dire que j’ai déjà été témoin plusieurs fois de situations dangereuses,frôlant l,accident,en présence d’enfants.Le chemin piétonnier,en mauvais état,entre l’Union et le Manoir au Lac,,les parties non sécurisées par une rambarde,les pistes cyclables non sécurisées,la vitesse excessive des véhicules ,d’une part et la fréquentation du site en periode de vacances ou de week end ensoleille,d,autre part.Il est urgent que les élus prennent ces problemes en considération,avant que l’irréparable ne survienne.

    répondre
  4. NOEL

    Il y a un projet en cours pour mettre l’intégralité de la piste cyclable au bord du lac et chemin piéton en bois sur le lac comme cela à été réalisé à Annecy. Patience, ils pensent après ils dépensent. C’est nouveau. Espérons que leurs enfants ne soient pas blessés d’ici là.

    répondre
  5. Rossignon

    Ah enfin on en parle ! on ne se sent plus du tout en sécurité depuis qu’ils ont enlevés les barrières. Et on devrait réduire la vitesse à 50 km/h dès le rond point car les voitures prennent leur élan depuis le bout du lac et roulent bien trop vite sur cette portion non sécurisée pour les piétons. Surtout les camions !
    Je pense aussi que si rien n’est fait il finira par y avoir un accident.

    répondre
  6. vervisch xavier

    je suis tout à fait en accord avec votre article, il est grand temps que la DDE se bouge. mais la commune aussi, nous sommes une commune au label famille plus, alors même si la décision n’est pas du ressort de nos politiques, établir un rapport de force est toujours possible de leur part. Faudra-t-il attendre un accident grave comme au carrefour de la croisette pour agir….

    Joyeuses fêtes de fin d’année à la rédaction de gerardmerinfo ainsi qu’à l’ensemble de ses lecteurs.

    répondre
  7. polochon

    En tout cas il y en avais un qui avait vu juste il y a bien longtemps:c’est Maucice Yung qui voulait faire un contournement complet du Beillard au col de Martimpré pour ne laisser la ville qu’au géromois et au vacanciers mais on l’avais pris pour un utopique

    répondre
  8. guntz

    Effectivement, les touristes de passage sont très étonnés par l’absence de sécurité pour les piétons le long de cette route. Pour le moins la vitesse devrait être réduite à 50 kms depuis le rond-point, et si neige ou verglas à 30 kms.

    répondre
  9. GILBERT

    Solution mettre un radar fixe!!
    Cela evitera aux bons gendarmes de ce déplacer chaque semaine pour y controler la vitesse
    La mairie et la DDE pourrons ce défosser de ces eléments de sécurité que sont ces barrieres de sécurité
    Et la région pourra encaisser l’argent pour amortir ce beau télésiege tout neuf!!!
    Il sont trop fort nos élus et politiques…
    Tous mes voeux pour 2016!!!

    répondre
  10. DAVID

    On est en France, que voulez-vous? La piétaille et les cyclos chez nous ne comptent pas en regard de la « bagnole ». Développement durable, vous avez dit comment déjà???

    répondre
  11. JP

    Une belle ville comme la vôtre avec autant d’atouts se devrait d’être à la pointe du progrès en matière de sécurité . Les touristes sont vos capitaux propres et la municipalité doit assurer à 100 % tout ce qui leur est dû ! Certes aux habitants aussi bien sûr … Bonne fin d’année à tous et prudence autour de votre superbe LAC !

    répondre
  12. Remy v.

    La sécurité d’accord mais penser aussi a ceux qui passent sur cette route 4 fois par jours pour allez travailler.il n’y a pas que des touristes,des vélos a Gérardmer.
    50 km/heure du bout du lac en haut du bergon pas trop cool.

    Un radar ne changera pas grand chose si on glisse sur la neige ou sur du verglas, sa ne protégera pas le touriste qui n’est pas équipé non plus.

    répondre
  13. Schmit

    J’avais écrit à Monsieur le Maire (l’actuel) il y a quelques mois déjà pour l’informer de la dangerosité de cette portion de ballade le long du lac sans barrière de sécurité, mais pas de réponse !
    Limiter la vitesse ne sera pas la solution, car taper un piéton à 70,50,ou 40km/h les dégâts corporels seront tout aussi graves!
    Bien sûr qu’il faut remettre ces barrières et très vite !!
    J’approuve le commentaire de Polochon qui nous rappelait le projet (à l’époque) de contournement de Monsieur Yung qui était visionnaire !
    Laisser la route de la droite du lac aux piétons, poussettes, vélos rollers etc…. Un beau projet!
    Ce contournement aujourd’hui serait peut être salué car vu l’encombrement des accès aux 2 entrées principales de Gérardmer l’été,l’hiver et chaque WE …..

    répondre
    1. Victoire Hugo

      polochon & schmit des utopistes…loin de la réalité économique et politique des choses….une autoroute entre les Xettes et Lièzey, n’importe quoi !

      répondre
  14. polochon

    Ce qui était possible il y a 20 ans n’est certainement plus possible actuellement.C’est bien dommage car faites le tour du lac après 9h du matin avec cette circulation on respire « l’air pur des Vosges ».Sans parler mes multiples travaux qu’il a fullu faire pour canaliser cette circulation jusqu’au Saut des Cuves

    répondre
  15. boutdefil

    Le problème est que l ancienne barrière n a pas pu etre remise a la meme place car les normes autour d une conduite de gaz enterré on changé …
    qu attendons nous alors pour décaler cette barrière vers le centre de la route alors ?
    TROP COMPLIQUER …..

    répondre
  16. DAVID Michel

    Doucement,doucement,patience,patience!!!!

    Les ingénieurs de la DDE et les techniciens de la ville réfléchissent!!!!

    Au Costet Beillard nous avons attendu 60 ans ( je dis bien soixante) pour la sécurisation du virage et du croisement ceci pour un résultat catastrophique.

    Donc 150000 € dépensés pour transformer un endroit dangereux en un véritable coupe gorge BRAVO

    DAVID Michel

    répondre
  17. un simple observateur

    ce qui m’étonnera toujours dans ces débats, c’est qu’il n’y a jamais un élu qui répond et qui explique le problème qu’il peut y avoir…
    expliquer que ce n’est pas possible, ou dire que c’est en projet, ou simplement qu’ils s’en fichent…
    on a l’impression à chaque fois que c’est un sujet tabou alors que ça concerne toute la population gérômoise, les vacanciers et les usagers de la route…
    pourquoi ?

    répondre
  18. GILBERT

    Un élu est élu après il n’y a plus d’élu juste un élu sur le chemin des cumul de mandats et surtout d’indémités d’élu.
    Alors monsieur le simple observateur comprenez bien que nos élus n’on pas de problème de barrieres…
    CQFD

    répondre
  19. joelle SIMON

    et les élus doivent faire ceci et les élus doivent faire cela et vous si vous marchiez en file indienne déjà, pour faire le tour du lac ; çà éviterait bien des accidents…

    répondre
  20. JP

    Alors JOJO on péte les plombs … Cool tout ça n’est peut-être que vérités . Quant à la file indienne avec les enfants quand tu seras maman JOJO tu verras que c’est pas toujours possible ! Allez bonne année avec des barrières sécurisées pour tout le monde !

    répondre
  21. D Bastien

    On se doit également d’évoquer l’état du sentier longeant le lac entre Ramberchamp et le Lido, accessible aux seules personnes en excellente forme physique. Absolument indigne d’une station qui se veut touristique à caractère familial. Ce sentier devrait être accessible à tout le monde, personnes d’un certain âge et jeunes parents avec leur poussettes inclus. Actuellement, la seule échappatoire de ces piétons, souvent accompagnés de jeunes enfants, pour un tour du lac si prisé, c’est d’emprunter la route goudronnée au trafic routier assez dense, et donc dangereuse ! Dans une ville touristique où presque tout, l’été, tourne autour du lac, il est tout à fait anormal que les piétons ne peuvent en faire le tour à pied en toute sécurité. Même le tour du modeste lac de Lispach est mieux aménagé. Un comble !!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *