Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Elections régionales – Gérard Cherpion : « La position de Jean-Pierre Masseret n’engage maintenant plus que lui »

image_pdfimage_print

P1050341

« On ne va pas se mentir sur le résultat du premier tour c’est un échec ! » déplore Gérard Cherpion. Suite au premier tour des élections régionales, la liste « Unissons nos énergies avec Philippe Richert» et les parlementaires vosgiens Les Républicains ont souhaité communiquer.

Rassemblés ce matin au Spina Grill d’Epinal, ils sont revenus sur le score du Front National pour ce premier tour et appellent à la mobilisation des électeurs dimanche prochain. « Nous avons entendu le message de nos concitoyens. C’est une France très meurtrie qui s’est exprimée dans les urnes. » témoigne Gérard Cherpion.

« Le programme du Front National est stupéfiant ! »

Selon lui, ce vote sanction est lié aux problèmes d’insécurité même si la Région n’en a pas les compétences. « Il y a certes des problèmes liés à l’insécurité, aux attentats, mais ce n’est pas la Région qui peut répondre à ces problèmes d’insécurité. Elle n’en a pas les compétences. La Région est en charge de l’économie, des transports, de la formation et de l’aménagement du territoire. Quelles sont les réponses qu’apporte le Front National à cela? » explique le tête de liste vosgien. « Le numéro 3 de la liste FN habite en Moselle, comment voulez-vous qu’il défende les Vosgiens ? »poursuit-il.

« Le programme de la liste conduite par Philippe Richert est pensé. La campagne menée par le Front National était basée sur l’insécurité et l’immigration mais ce n’est pas la compétence de la Région ! Le programme du Front National est stupéfiant ! » poursuit le député-maire Michel Heinrich qui a fait le déplacement avec les parlementaires vosgiens pour soutenir les candidats.

Aujourd’hui, les parlementaires appellent à un sursaut. Selon eux la France est en danger.

« Jean-Pierre Masseret a une position qui facilite la montée du Front National »

Gérard Cherpion est aussi revenu sur la déclaration de Jean-Pierre Masseret qui refuse de se retirer pour faire barrage face au Front National.« On n’en est plus à privilégier une aventure personnelle, mais collective. La position de Jean-Pierre Masseret est isolée. Elle n’engage maintenant plus que lui. »

François Vannson est aussi étonnée de la position de Jean-Pierre Masseret qui a toujours fustigé la monté de l’extrémisme en France. « Il a une position qui facilite la montée du Front National alors qu’il a toujours combattu l’extrémisme en France. Il est désavoué par son parti, par le Président et par des personnes politiques. Face à cette situation il faut que l’on reste uni. ».

Ils espèrent tous que les électeurs vont se mobiliser pour le second tour afin d’inverser la tendance.

C.K.N.




7 réactions sur “Elections régionales – Gérard Cherpion : « La position de Jean-Pierre Masseret n’engage maintenant plus que lui »

  1. Claudel

    Je ne fais pas de Politique … OK ? Votez Masseret , ce n’est pas élire le Front National , mais, simplement, ne plus être d’accord avec nos Gouvernants actuels !

    répondre
  2. Gilles CHIPOT

    « Les Republicains », specialistes en godille.
    Nicolas Sarkozy : «Pas question de se désister ».
    Gerard Cherpion : « La position de Jean-Pierre Masseret n’engage maintenant plus que lui ».

    répondre
  3. dominique robert

    il est bientôt temps de se mobiliser maintenant que le séisme a eu lieu… ils ont l’air désappointés sur la photo.
    AUCUN RESULTAT sur les préoccupations des français (chômage, niveau de vie,…)
    ils ont plus peur pour la perte de LEURS PRIVILEGES et de leur fief.

    répondre
  4. kouchte geuria

    Oui, c’est sûr l’optimisme est de mise, il rayonne sur la photo. Souvenez vous:

    « Quand ils sont venus chercher les communistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas communiste.

    Quand ils sont venus chercher les Juifs, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas Juif.

    Quand ils sont venus chercher les syndicalistes, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas syndicaliste.

    Quand ils sont venus chercher les catholiques, je n’ai pas protesté parce que je ne suis pas catholique.

    Et lorsqu’ils sont venus me chercher, il n’y avait plus personne pour protester. »

    MARTIN NIEMÖLLER, DACHAU

    arrêté en 1937 et envoyé au camp de concentration de Sachsenhausen.
    Il fut ensuite transféré en 1941 au camp de concentration de Dachau.
    Libéré du camp par la chute du régime nazi, en 1945.

    répondre
  5. Claude Michel

    F. Vannson attaque sur la position de Masseret ? Je crois rêver ! Que dit il au niveau national avec Sarkozy? J’ai jamais vu autant de mauvaise foi et de malhonnêteté intellectuelle !

    répondre
  6. Gruner

    pour avoir suivis J.P Masseret lors de ses deux mandats de Président de Région.
    Pour avoir vu les élus Régionaux du Fn se déchirer en trois groupes. Pour les avoir entendus, systématiquement, critiquer la région sans jamais proposer la moindre réflexion constructive aux problèmes des Lorraines et des Lorrains. Refusant, en commissions, lors qu’ils étaient présent, des subventions aux noms à consonances étrangère.
    Pour avoir entendu la droite, par l’intermédiaire de N.Morano, passer son temps en contradiction constantes, et être inexistante en propositions. Et cela pendant 11 années!

    Pour savoir J.P Masseret respectueux de ses engagement envers les Lorraines et les Lorrains.
    Parce qu’il est le seul socialiste digne de se nom a en avoir!
    Je voterai dimanche J;P Masseret pour ne pas laisser la droite et le Fn sans opposition constructive lors des 6 prochaines années.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *