Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Régionales – La liste des élus dans les vosges

image_pdfimage_print

cherpionListe Richert :

Gérard CHERPION,  Elisabeth DEL GENINI,  Daniel GREMILLET,  Véronique MATHIEU, Yves SÉJOURNÉ, Anne Marie ADAM,  David VALENCE.

Liste Philippot :

Jordan GROSSE-CRUCIANI,  Marina DO SANTOS, Pascal JENFT.

Liste divers Gauche Masseret :

Jean-Marie LALANDRE, Hélène COLIN.




7 réactions sur “Régionales – La liste des élus dans les vosges

  1. Gilles Chipot

    Apres les grandes promesses l’œil larmoyant et la voix chevrotante, les effets de robes, puis les « je vous ai compris » et les mea culpa, la vie va retrouver son petit train train.
    « A partir de maintenant ,ça sera comme d’habitude ».

    répondre
      1. Gilles Chipot

        Mon bon Dédé . On ne se connait pas mais on se tutoie.
        Notre démocratie (medias, mode électoral) est très bien ficelée par les grands partis .Quasi impossible pour un citoyen lambda d’influer sur un changement sans passer par les fourches caudines des LR ou du PS.
        N’étant pas en phase comme 75 % des Français (total des abstentions et bulletins nuls + total des votes hors LR et PS) avec ces deux partis , je m’autorise de tant à autre à travers la tribune de GI d’exprimer mon ressenti.
        C’est inutile ,mais cela me défoule et soigne mon eczéma.

        répondre
      2. philippe Geoffroy

        Dédé, dodu à dada à dit : »donne un dindon au dondon  »
        digue dondaine;digue dondon !
        mais sans don de son nom,non mais dis donc Doudou dédé fais dodo!!!!

        répondre
  2. Gil bear

    Et maintenant, on fait quoi ? Après avoir confisqué pour certaines régions le vote des uns en vue d’ une solidarité devant l’urne, et si beaucoup comme moi se réjouissent , qu’aucune région ne soit tombée aux mains FHaine, il va falloir éviter de tomber dans le train train, pour qu’en 2017, l’élection ne se limite pas à un seul tour…

    répondre
    1. un simple électeur

      C’est dommage qu’une ou deux régions ne soient pas tombées dans l’escarcelle du FN car on aurait pu se rendre compte du résultat.
      Les régions ne sont pas aussi importantes que les présidentielles ou les députés,
      chacun aurait pu se faire une opinion de leur mandat, sans avoir à chaque élection la crainte de Satan ou d’une guerre civile comme nous l’a si bien annoncé notre bon 1er ministre…
      on voit bien la solidarité nationale au lendemain des élections avec des évictions au sein de la droite et un immobilisme au sein du PS (pas de coup de pouce du SMIC, c’est normal, les élections sont passées…)
      Bref, rien ne changera…jusqu’aux prochaines élections où on nous promettra monts et merveilles…pour ne pas se retrouver évincé au 1er tour comme en 2002…
      pour l’instant, ils ont tous conservé leur place, alors pas de soucis…

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *