Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Prendre le temps d’un goûter et de se connaitre A l'initiative du Collectif des Sans Papiers

image_pdfimage_print

P1050157En cette période de préparation des fêtes de fin d’année, le Collectif des Sans Papiers avait invité une quarantaine de demandeurs d’asiles dimanche après-midi à un goûter de solidarité.

Au programme de la demi journée mise sur pieds par Anne-Marie Riedinger et Lydie Guillemain une pause dominicale autour de tables abondamment garnies de victuailles cuisinées par les dames de l’ association et les proches du collectif.

Mais l’essentiel est ailleurs, dans la proximité que la présidente Florence Riqueur souhaite installer entre les migrants et les populations locales. C’est d’ailleurs ce que faisait remarquer Anne-Marie Riedlinger lors de son discours.P1050153

 » Nous devons prendre le temps de nous connaitre : nous lier d’amitié. C’est ce que souhaite le collectif d’entraide en créant un navette entre les gérômois et nos amis. C’est à nous d’aller vers eux en leur proposant notre soutien afin que l’intégration se fasse dans les meilleures conditions possibles. Pour cela, nous devons mettre en place des ateliers d’apprentissage, de la langue, des transports, du sport….Nous avons des demandes qui semblent dérisoires à nos yeux mais tellement importantes pour les migrants, comme la couture, laver son linge, couper les cheveux…. »

Partager ses compétences devrait se matérialiser à la Maison Blanche au Bergon et ainsi  lier des parrainages avec les néo-gérômois «  ils sont parmi nous  » conclut Anne-Marie Riedlinger «  nous ne les connaissons pas d’autant qu’il sont très discrets. Gérardmer se montre solidaire souhaitons que d’autres villes en fassent de même ».

Wait and see ! la suite est à venir

P1050158

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *