Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Les 24 H des réalisations vous donnent rendez-vous au Festival du Film Fantastique

image_pdfimage_print

IMG_3957-WEB

Après 24 heures de tournages, de montages et de petites siestes, 6 équipes sur 7 ont rendu leur petite production en temps et en heure ce dimanche midi. Rappelons que l’ensemble des courts métrages seront projetés lors du Festival Du Film Fantastique.

Ici avec Stephane Lepoil & Julien Thibault, Yves Rondet a procédé au tirage au sort du thème des 24H

Ici avec Stephane Lepoil & Julien Thibault, Yves Rondet a procédé au tirage au sort du thème des 24H

Rendez-vous samedi matin à la MCL de Gérardmer pour les 7 équipes engagées dans cette 2ème édition et composées de 35 jeunes (et moins jeunes) issus de St Dié et Gérardmer. Objectif : réaliser un film en 24h sur un thème commun tiré au sort avant le top départ de la compétition. Et cette année, c’est Yves Rondet qui a joué les petites mains innocentes. Membre du comité d’organisation du festival gérômois, ce dernier s’occupe notamment du petit journal publié tout au long de la semaine et distribué en ville.
Rappelons que l’an dernier, les équipes de tournage avaient dû travailler autour du thème “A la manière de Twin Peaks”. Cette fois, c’est “A la manière de The Blair Witch Project” que les acteurs et réalisateurs en herbe se sont creusés le ciboulot dès samedi midi. Un thème tiré parmi 2 autres proposés par les organisateurs du Festival International du Film Fantastique. Ce qui est sûr, c’est qu’il ne valait mieux pas traîner pour s‘y mettre car les 7 équipes devaient avoir rendu leur film finalisé avant dimanche midi et 5 minutes, pour être précis.

Comme l'a rappelé Stéphane Lepoil, les 24H sont au départ nées à la MJC de Dole dans le Jura, un secteur qu'il connaît bien....

Comme l’a rappelé Stéphane Lepoil, les 24H sont au départ nées à la MJC de Dole dans le Jura, un secteur qu’il connaît bien….

C’était en effet l’une des principales conditions pour voir son court métrage d’une durée comprise entre 3 et 8 minutes projeté à l’occasion du 23e Festival de Gérardmer et surtout présenté au jury qui décernera son/ses prix. L’équipe désignée comme grand vainqueur participera au challenge national qui regroupera 10 équipes venues de toute la France, du 19 au 21 février à Paris. 6 équipes ont rendu leur film à temps et leurs films seront ainsi visionnés par un jury composé de :
Davy ARTERO, auteur de romans horrifiques, président du jury
Guillaume HANTZ, poète fantastique et scénariste
Blandine BESSE, vice-présidente de la FOL de Lorraine, coordination Passeurs d’Images
Chantal BECOURT, membre de la commission cinéma de la MCL de Gérardmer
Ce jury remettra le prix du meilleur film lors de la séance publique qui se déroulera dans le cadre du 23e Festival International du Film Fantastique, le dimanche 31 janvier à 11h30, à la MCL de Gérardmer. Attention, le nombre de place est limité ! Le film de la 7e équipe, rendu hors délai, y sera également projeté, mais hors compétition.
Mais que retenir de cette 2ème édition gérômoise ? Sans doute que le maître mot de cette nuit aura été la convivialité, le partage d’une passion de la vidéo et du cinéma entre les jeunes, mais aussi le froid et la neige qui ont largement compliqué les conditions de tournage. Mais bon, en même temps, on est au mois de janvier !! On notera également que l’organisation d’un tel challenge s’inscrit pleinement dans le projet d’éducation populaire de la MCL de Gérardmer, donnant sa place à chacun dans une action vecteur de partage et de découverte culturelle.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *