Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

Centre Hospitalier : “un subtile équilibre qui doit perdurer” Des voeux “en configuration chantier”

image_pdfimage_print

C’est en effet sur cet équilibre que le directeur du centre hospitalier (CH) Mathieu Rocher a souhaité insister lors de la cérémonie des vœux de l’établissement gérômois désormais connu sous le nom de Claudius Regaud.

Le directeur Mathieu Rocher

Le directeur Mathieu Rocher

Un équilibre qui doit être envisagé de manière globale en synergie avec les centres de Saint Dié et Remiremont, notamment au niveau des différentes activités qui sont proposées par chacun des établissements qui se veulent complémentaires. “Cet équilibre nous l’avons trouver à Gérardmer et nous devons le préserver maintenant. La place de notre établissement doit être ancrée dans le paysage et servir de vitrine”, précisera Mathieu Rocher lors de son intervention qui, une fois n’est pas coutume, a eu lieu à l’accueil de Clair Logis.
Des voeux “en configuration chantier” pour reprendre les mots du directeur qui est revenu sur les différentes composantes de cet équilibre si précieux et essentiel. Puisqu’il est question de chantier, évoquons ainsi celui de l’EHPAD qui est définitivement sur de bons rails à moins que la neige ne s’invite jusqu’en mai ! Un nouveau bâtiment plus ergonomique et un nouvel outil qui permettra notamment une organisation plus cohérente puisqu’il regroupera les résidents et le personnel des actuels maisons de Forgotte & Clair Logis.
Plus de dissociation entre les deux désormais, et un peu plus de moyens humains pour renforcer la qualité du service proposé. En effet, l’habituelle renégociation de la dotation du centre hospitalier en matière d’effectif avec l’ARS (Agence Régionale de Santé) et le Conseil Départemental dans le cadre de la convention tripartite avait à nouveau révélé que l’établissement était sous doté en la matière… Comme beaucoup d’autres centres du reste. Mais un effort financier a été consenti par l’ARS et le Conseil Départemental, ce qui devrait permettre de se projeter dans de meilleures conditions sur le nouveau site de l’EHPAD.
IMG_5596Autre point important pour l’équilibre du CH, le secteur de l’Hospitalisation à Domicile (HAD) a été redynamiser, il faut maintenant le pérenniser. Créé en 2010, ce dernier a connu différents médecins et il est désormais “bien plus qu’une mode”. En 2015, son activité aura été en plein essor avec entre autre un lien fort entre le “plateau technique” (le centre lui-même et ses différents appareils et spécialistes) et le domicile du patient. Un secteur qui s’inscrit pleinement dans un esprit de solidarité cher à Mathieu Rocher. Une solidarité nécessaire à ses yeux et un lien social qui fait la force d’une démocratie à l’image d’un hôpital qui prend soin de tous.
“c’est pour cela que je formulerais le vœu que l’on prenne soin et que l’on nous laisse prendre soin de nos services publics”, ajoutera Mathieu Rocher. Des services publics de qualité et de proximité auxquels le maire de La Perle des Vosges est lui aussi très attaché, soucieux qu’il est du bien-être de ses concitoyens. Pour Stessy Speissmann, il est donc logiquement important de construire sur cette proximité, surtout quand il s’agit de santé. Pour conclure Mathieu Rocher a enfin émis le souhait que la prochaine cérémonie des vœux du CH Claudius Regaud se fasse dans un cadre plus agréable, dans le nouveau bâtiment qui verra le jour avant la fin de l’année 2016.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *