Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Conseil Régional – Le Vosgien Gérard Cherpion fait partie des 15 vice-présidents Et les élus aux postes principaux

image_pdfimage_print

468175_108851329248207_982587_o

Quinze vice-présidents ont été élus au sein du nouveau conseil régional d’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine ce lundi 4 janvier 2016 à Strasbourg. Dont un Vosgien, le député Gérard Cherpion, qui devient septième vice-président de l’instance régionale. Avec l’emploi, l’innovation et l’apprentissage.

Patrick Weiten (Moselle) devient le premier vice-président suivi de :

Christine Guillemy (Haute-Marne),
Jean Rottner (Haut-Rhin),
Valérie Debord (Meurthe-et-Moselle),
Jean-Luc Warsmann (Ardennes),
Lilla Mérabet (Bas-Rhin),
Gérard Cherpion (Vosges),
Françoise Boog (Haut-Rhin),
Xavier Albertini (Marne),
Nicole Muller-Becker (Moselle),
Marc Sebeyran (Aube),
Elsa Schalck (Bas-Rhin),
Philippe Mangin (Meuse),
Véronique Guillotin (Meurthe-et-Moselle)
Franck Leroy (Marne).

Au total, la commission permanente comprendra 56 membres : 34 pour les Républicains plus le président, 15 pour le Front National et 6 pour la gauche. Parmi eux, trois Vosgiens : en plus de Gérard Cherpion, Daniel Gremillet pour Les Républicains, Jordan Grosse-Cruciani pour le Front National.

Outre le Président et les vice-présidents, siègeront au sein de la Commission Permanente, au titre des Républicains :

– Marie-Reine FISCHER
– François WERNER
– Pascale GAILLOT
– Thierry HORY
– Isabelle HELIOT-COURONNE
– Laurent BURCKEL
– Martine LIZOLA
– Jackie HELFGOTT
– Nejla BRANDALISE
– Pascal MANGIN
– Rachel PAILLARD
– Daniel GREMILLET
– Christelle WILLER
– Henry LEMOINE
– Chantal RISSER
– Sylvain WASERMAN
– Brigitte TORLOTING
– Jacques CATTIN
– Catherine ZUBER

Au titre du Groupe Front National
– Bruno SUBTIL
– Virginie JORON
– Eric VILAIN
– Hombeline DU PARC
– Kevin PFEFFER
– Eliane KLEIN
– Thomas LAVAL
– François GROLET
– Jordan GROSSE-CRUCIANI
– Marie-Hélène DE LACOSTE LAREYMONDIE
– Guillaume LUCZKA
– Laurence BURG
– Fréderic FAVRE
– Marion WILHEM
– Jean-Claude BADER

Au titre de la gauche:

– Joëlle BARAT
– Olivier GIRARDIN
– Anne-Pernelle RICHARDOT
– Antoine HOME
– Paola ZANETTI
– Bertrand MASSON.

Bureau exécutif.

Philippe Richert a fait le choix de la constitution d’un bureau exécutif. Il sera composé du président et de trois vice-présidents :
– Jean ROTTNER
– Valérie DEBORD
– Jean-Luc WARSMANN.

15 commissions thématiques ont été constituées.

Le groupe majoritaire des Républicains proposera, pour leur présidence, les élus suivants :

Commission des Relations internationales et transfrontalières : Frédéric Pfliegersdorfer

Commission transports et déplacements : David Valence

Commission Formation Professionnelle : Véronique Marchet

Commission Lycées : Atissa Hibour

Commission jeunesse : Cédric Chevallier

Commission développement économique : Sylvain Waserman

Commission Innovation : Isabelle Héliot-Couronne

Commission enseignement supérieur et recherche : François Werner

Commission agriculture et Forêt : Pascale Gaillot

Commission Aménagement des territoires : Martine Lizzola

Commission Environnement : Christian Guirlinger

Commission culture : Pascal Mangin

Commission Sport : Jean-Paul Omeyer

Commission Tourisme : Jean-Luc Bohl

La présidence de la commission des Finances sera proposée à l’opposition.

Ainsi que la Commission d’Appel d’Offres qui sera présidée par Patrick Thil.

A la suite de son élection, Philippe Richert a également présenté différentes délégations attribuées à certains conseillers régionaux :

Délégation aux Fonds Européens : Véronique MATTHIEU

Délégation à l’Expérimentation en matière d’emploi : Fanny GIUSSIANI

Délégation à l’Artisanat : Bernard STALTER

Délégation à l’Economie sociale et Solidaire et à la vie associative : Catherine ZUBER

Délégation à la Viticulture : Rachel PAILLARD

Délégation au Numérique : François WERNE

Délégation aux Travailleurs frontaliers : Edouard JACQUE

Délégation aux Identités territoriales : Justin VOGEL

Délégation à la Mémoire : Jackie HELFGOTT

Délégation à la Santé : Khalifé KHALIFE

Délégation au Droit local alsacien-mosellan : André REICHARDT

Une Délégation à la Citoyenneté sera proposée à un conseiller régional de l’opposition.

Philippe Richert, dans son discours d’investiture, a aussi tenu à rappeler l’importance de la démocratie territoriale, en passant par la consultation des citoyens dans le travail de cette collectivité régionale notamment pour définir le nom de la Région.

Il a aussi tenu à rappeler le besoin du respect des identités territoriales présentes dans cette grande Région, et fixé le cap pour sa mandature qui passe par 4 mots clés :

– La proximité envers les citoyens,
– La responsabilité des élus envers leurs concitoyens qui passera par une réduction de leurs indemnités et la nomination d’un déontologue,
– L’efficacité en procédant à des investissements dans le ferroviaire et le numérique,
– L’ambition de construire une grande Région efficace.

image_pdf



5 réactions sur “Conseil Régional – Le Vosgien Gérard Cherpion fait partie des 15 vice-présidents

  1. joelle SIMON

    une délégation au droit local alsacien et mosellan, pourquoi ?
    pour préserver les jours fériés supplémentaires accordés à ces départements ? surprenant non ?

    répondre
    1. Defay Jean Claude

      Étonnant ton avis, si le droit local donne quelques jours en plus de repos aux salaries qui peut être contre ? . Moi je suis pour même en tant que retraitè.
      Si la plupart voir la totalité des magasins sont fermés le dimanche en Alsace , l’Économie Alsacienne ne s’en porte pas plus mal , ni le tourismes , allons regardons ce qui est bon plutôt que de niveler par le bas…
      Ce qui compte c’est l’efficacité d’un système et non ses dogmes.
      Alors pourquoi ne pas appliquer le droit local du régime de sécurité Sociale Alsacien et Mosellan qui semble beaucoup plus équilibrè financièrement et nettement plus avantageux que la Sécurité Sociale.
      Si l’on prenait « les choses qui marchent bien dans chaque région plutôt que de vouloir intervenante la poudre , la France se porterait peut être mieux ?

      répondre
  2. Defay Jean Claude

    Un nouveau président qui semble modéré dans son action cela peut être bien pour l’apaisement politique et pour l’équité des actions dans la grande région? voir pour le rétablissement de la confiance en nos élus?.
    Félicitations à Mr Richert pour sa présidence et Mr Cherpion pour sa vice-présidence.
    Alors souhaitons que la Grande Région Est s’implique autant que l’ex région Lorraine pour le soutien de nos projets Géromois et du Massif Vosgien.
    Mais une interrogation tout de même à l’heure où l’on parle d’économie, de réduction des effectifs de fonctionnaire, de réduction des aides publiques, de réductions des aides sociales, etc…
    Es ce vraiment utile d’avoir 169 élus rémunérés pour notre région ?
    Pas certain que l’on gagne en efficacité…
    La gauche dans sa réforme des régions aurait pu réduire l’effectif des élus de ce »Mammouth politique » que sont nos élus régionaux surtout en conservant les Conseils Départementaux.
    Les économies cela s’applique d’abord à ceux qui doivent montrer l’exemple…
    Il n’est peut-être pas trop tard pour le prochain mandat, une réforme que pourrait proposer notre président de Région qui semble démontrer d’un souhait d’économie et de sincérité.
    Mr Cherpion vous pourriez lui proposer cette piste de réflexion.
    Merci d’y penser en tant que Député.
    Bon travail à vous.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *