full screen background image
Search
mercredi 28 septembre 2016
  • :
  • :

Un invité de choix pour les élèves du lycée Pierre-Gilles de Gennes Le comédien Yves Thouvenel et ses découvertes sur une série de poèmes de Desnos

image_pdfimage_print

Ce lundi à 10h, les élèves d’une classe de première du lycée Pierre-Gilles de Gennes recevaient la visite du comédien Yves Thouvenel. Une intervention des plus dynamiques qui entre dans le cadre de la participation de ces jeunes au Concours National de La Résistance et de la Déportation.

IMG_5549Voilà une rencontre riche et intéressante comme on aimerait en voir plus souvent. Alors qu’ils participent au Concours National de La Résistance et de la Déportation, dont le thème est cette année « résister par l’art et la littérature », des jeunes du lycée technique avaient la chance de rencontrer le comédien Yves Thouvenel.

En présence du proviseur de l’établissement monsieur Jung, de la conseillère de documentation Marjorie Batot, de leur professeur d’Histoire Hervé Parmentelat et de leur professeure d’Arts Appliqués mademoiselle Aurélie Menet, les lycéens étaient venus écouter les explications du comédien sur des textes de Robert Desnos. Des textes dont Yves Thouvenel a découvert le sens caché. Tirés du recueil intitulé « Chantefable et Chantefleurs », ces poèmes rédigés sous l’occupation en 1942-43 et destinés à des enfants recèlent en effet de nombreux doubles-sens. Mort en 1945 dans un camp de concentration, le poète-résistant n’aura jamais pu expliquer lui-même cette double interprétation « propre à tout bon poème » comme le déclare Yves Thouvenel.

Quand tout prend sens

IMG_5550C’est alors qu’il prépare un nouveau spectacle sur la base de ces poèmes en 2003 et qu’il les analyse comme il le fait à chaque fois, que le comédien découvre ce qu’aucun universitaire n’avait vu avant lui. Un double sens caché dans ces poèmes pour enfants, qui ne leur sont finalement pas uniquement destinés. Que ce soit le poème « Le zèbre » qui raconterait en réalité l’histoire des zazous, ce groupe de jeunes rebelles pendant l’occupation, ou « La sauterelle » qui évoque sans vraiment sans cacher cette fois-ci le quotidien des prostituées, le comédien a passé en revue lors de son intervention toute cette deuxième lecture qu’il a découvert et sur laquelle il a travaillé des années.

Une deuxième lecture que ces élèves de première ont également tenté d’effectuer sur une sélection de 10 poèmes issus de « Chatefbales et Chantefleurs » . Ils livrerontensuite  le fuit de leur réflexion dans un mémoire à rendre le 1er avril prochain afin de sceller leur participation au concours.

Un travail intéressant et enrichissant pour des lycéens, sur des textes eux aussi passionnants car témoins d’une époque sombre mais néanmoins prépondérante de notre Histoire. De plus, comme l’explique leur professeur d’Histoire monsieur Parmentelat, « ces travaux entrent parfaitement dans le programme de cette année, où la résistance est un des thèmes d’Histoire les plus importants ».

Captivés par leur intervenant du jour et par ses explications passionnées, les élèves ont pu, à travers cette rencontre, compléter leur interprétation de ces poèmes et ainsi étoffer leur mémoire dont on espère qu’il fera forte impression auprès des jurés.

A.M.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *