Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

L’art s’invite de nouveau au Grattoir Nouvelle expo en entrée libre

image_pdfimage_print

Amateurs d’art voilà de quoi vous contenter. Nos amis du bar le Grattoir exposent depuis peu les œuvres d’une nouvelle artiste pleine de talent et d’inspiration, dont le travail mérite qu’on s’y intéresse. Originaire de Bar-le-Duc, et âgée de 31 ans, Anne-Claire Jude, c’est son nom, vit depuis maintenant 3 ans à Gérardmer. Véritable passionnée d’art depuis toujours, elle vient ici nous présenter 5 de ses toiles.

Passionnée passionnante

Anne-claire l'artiste devant sa toile "Vibrations".

Anne-claire l’artiste devant sa toile « Vibrations ».

La passion de l’art, voilà ce qui habite Anne-Claire. L’art sous toute ses formes et sans limites. Une passion née au lycée, où la jeune femme faisait déjà partie d’un club artistique et où elle s’essayera à la peinture et à la photographie. Cette même passion qui l’a ensuite menée vers les Beaux-Arts, pendant 2 ans à Epinal puis encore 2 ans à Metz, et qui la pousse aujourd’hui à créer toujours plus.

Néanmoins, Anne-Claire ne vit pas encore de son art et exerce le métier d’intermittente du spectacle en tant que technicienne de décor et accessoiriste. Preuve que l’art ne la quitte jamais vraiment.
C’est donc en tant qu’amatrice que l’artiste nous présente son travail. Il est question ici de 5 toiles, toutes réalisées à l’aide de peinture acrylique, dont une intitulée « vibrations », qui représente un contrebassiste. Les 4 autres toiles font elles parties d’une seule et même série intitulée « murs » et ont été réalisées dans le cadre d’un projet alors que la jeune femme était encore aux Beaux-Arts. Intitulé « point de vue paysage », ce projet, Anne-Claire a décidé d’en faire une série de 4 toiles, représentant toutes un même mur, vu à différentes heures de la journée. Ainsi, une des toiles est noire et représente le mur la nuit, tandis que les autres, plus claires, représentent les différentes nuances de luminosité du jour.

Un travail passionnant réalisé par une passionnée donc, dont on parvient à ressentir le plaisir du travail de la matière à travers ses œuvres. Car ce qu’aime avant tout l’artiste et comme elle l’avoue volontiers, c’est jouer avec les matériaux. Ils sont pour elle la base de son inspiration. Elle nous explique ainsi que la matière n’est pas un moyen quelconque pour ses réalisations, mais bel et bien le départ de ses projets. Des matériaux de préférence naturels et de récupération, comme c’est le cas pour cette exposition où les toiles présentées ont toutes été réalisées sur d’anciennes chutes de papier peint.

Outre la peinture, Anne-Claire s’adonne également à la sculpture, dont vous pourrez d’ailleurs en voir quelques modèles à partir du 19 février lors d’une exposition à la MCL.

En attendant, vous pouvez donc découvrir quelques une de ses œuvres au bar le Grattoir, et ce, jusqu’à l’arrivée du printemps.

A.M.

 

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *