Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

L’endroit rêvé pour une expo sur les vampires et le médiéval-fantastique Yves Swolfs : un artiste Belge à la sauce frnaçaise

image_pdfimage_print

IMG_5775
La MCL de Gérardmer accueille traditionnellement l’exposition BD du Festival du Film Fantastique dans sa galerie. 2016 ne fera pas exception à la règle et c’est le dessinateur et scénariste Belge Yves Swolfs qui était invité à venir à la rencontre du public et exposer quelques une de ses planches. Un réel plaisir pour cet artiste de classe internationale dont le talent n’a d’égal que la sympathie et qui a décri le festival comme étant “L’endroit rêvé pour une expo sur les vampires et le médiéval-fantastique”. On ne saurait en douter.
IMG_5770C’est donc avec un plaisir non dissimulé que ce dernier était présent à l’occasion du vernissage qui a eu lieu ce vendredi après-midi en présence du président du festival Pierre Sachot ou encore des élus gérômois marie-Rose Briot et Jean-François Duval. L’occasion pour Yves Swolfs d’évoquer sa démarche profondément réaliste dans le dessin, preuve à l’appui avec un échantillon exposé balayant l’ensemble de sa carrière ou presque, des années 1990 à nos jours. “J’ai sélectionné des planches du Prince de la Nuit”, ainsi des choses plus médiévales et oniriques. Et bien que je sois Belge, je me revendique plutôt d’une école Française, avec notamment Moebius/Jena Giraud, qui est un peu notre maître à tous dans ce style”, expliquera ainsi Yves Swolfs.
IMG_5772Actuellement, ce dernier prépare le scénario du “Prince de la nuit : cent ans après”, une saga futuriste projetant le personnage en 2033. Un exercice ambitieux et périlleux dont les lecteurs attendent sans doute beaucoup. Transposer dans un futur proche, le prince de la nuit sera un personnage un peu bipolaire né des cendres du vampire et de son chasseur qui décèdent dans le Tome 6. “Il aura un peu les deux personnalités. Je vais me servir de cette bande dessinée pour projeter un peu ma façon de voir, d’imaginer notre société et son évolution. Implanter un tel personnage dans cette société sera intéressant. C’est une démarche qui m’a demandé beaucoup de recherches et donc de temps. Mais le 1er Tome est écrit, j’ai commencé l’écriture du second”.
Et on a déjà hâte de le découvrir ! Mais en attendant, il vous reste encore une journée pour aller apprécier l’exposition d’Yves Zwolfs qui a été installée avec l’aide de Delphine et Estelle de la MCL de Gérardmer. Dimanche soir, il sera trop tard !!




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *