Search
dimanche 4 décembre 2016
  • :
  • :

L’ESF voit désormais la vie en Vosges

image_pdfimage_print

 

P1020882

Ce jeudi soir, le président du Conseil Départemental des Vosges Monsieur François Vannson était de passage à la Mauselaine. Le but de cette petite visite : la remise de l’écusson « Je vois la vie en Vosges » à Franck Lemaire, en sa qualité de président de l’ESF du Massif Vosgien.

En ce début de soirée dans la station Gérômoise, la salle du restaurant « Le Grand Haut » a véritablement vu déferler en son sein une vague de rouge. Ils étaient en effet plus de 300 moniteurs des 13 écoles que compte le massif des Vosges à être venus pour l’occasion, tous vêtus de l’immanquable tenue qui permet de les identifier d’un coup d’oeil sur la poudreuse (quand il y en a….).

Au programme de cette cérémonie, la remise des écussons « je vois la vie en Vosges » donc, ainsi que des flammes aux écoles disposant d’un jardin d’enfants « Club Piou-Piou ». Une manière de réaffirmer le partenariat qui lie déjà le conseil départemental et la fameuse école de ski. Partenariat que monsieur François Vannson a tenu à souligner pendant un bref discours en présence de l’adjointe aux sports Nadine Bassière notamment. Le conseiller général a insisté sur l’idée que les moniteurs de l’ESF, qui côtoient majoritairement des vacanciers, ont pour mission de promouvoir notre massif, les désignant à plusieurs reprises comme « des ambassadeurs du département ». Et d’ajouter avec un trait d’humour que le rouge du slogan « Je vois la vie en Vosges » se mariait selon lui parfaitement « avec le rouge légendaire de la tenue ». Le président du Département a également tenu à rappeler son émotion lors de la venue récente des moniteurs dans la salle de délibération du Conseil pour les 70 ans de l’ESF .

Une remise d’écussons qui entre plus globalement dans un vaste plan de refonte et de promotion du slogan Vosgien créé en 2009, comme l’expliquait Magali Sicx, présente lors de la soirée et responsable de la marque « Je vois la vie en Vosges ». Après le discours et les quelques photos habituelles, les moniteurs étaient ensuite conviés pour déguster un des bons petits plats, dont « Tintin », le fameux restaurateur de la station, a le secret.

Alors a défaut de voir uniquement la vie en rouge, les moniteurs de l’ESF verront dorénavant la vie en Vosges.

A.M.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *