Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

L’œuvre de Philip K. Dick à découvrir dans une exposition à la médiathèque Et c'est en entrée libre

image_pdfimage_print

Du 22 janvier au 6 février prochain, la médiathèque vous propose de découvrir l’œuvre du romancier Philip K. Dick à travers une exposition qui lui est consacrée. De sa vie pleine de tumultes à son œuvre, c’est toute l’essence de ce maitre de la science-fiction aujourd’hui disparu, qu’il vous est donné de voir.
P1020827Comme chaque année lors du Festival du Film Fantastique de Gérardmer, la culture sous toutes ses formes est plus que jamais à l’honneur dans la Perle des Vosges. Un formidable prétexte pour célébrer ce qui se fait de mieux dans l’univers du fantastique. C’est dans cette promotion culturelle tous azimuts qu’une nouvelle exposition sur l’œuvre de Philip K. Dick vient de s’ouvrir à la médiathèque. Réalisée par Aurélie Eckels, responsable de la section audiovisuelle à l’Espace Tilleul et Arnaud Schiling, responsable de la section adulte, cette exposition vous propose de découvrir, au fil de plusieurs panneaux, la vie du romancier et son œuvre dans ce qu’elle a de plus connu et de plus remarquable. A noter également la contribution de 4 artistes : Jeremy Wahl, Christophe Huet, Stef. W, et Melvin. Z, à travers plusieurs illustrations originales des œuvres de l’écrivain.

Deux lectures pour une même référence

Intelligemment conçue, cette exposition se divise en 2 grande parties. D’une part, c’est l’existence de Philip K. Dick que l’on vous offre de découvrir. Une vie tumultueuse et tourmentée composée de 5 mariages tous des plus désastreux, auxquels s’ajoutent des problèmes d’addiction à diverses substances peu recommandables et des délires paranoïaques et schizophréniques. Malgré ce destin chaotique, c’est un romancier aux textes de références et à la qualité d’écriture reconnue par de nombreux prix dont il est question ici. Car si l’homme à la barbe souffrait de nombreux troubles, c’est presque paradoxalement que ses textes ne s’en trouvaient que meilleurs.

P1020826La seconde partie de l’exposition est consacrée elle, aux romans « dickiens », pour reprendre l’expression des spécialistes, qui ont inspiré des films mythiques de la science fiction. Qu’il s’agisse de Total Recall ou de Blade Runner pour les plus célèbres, ces films ont tous été inspirés et sont de pures adaptions de romans de K. Dick. A l’aide de fiches explicatives, l’exposition met en avant ces classiques du cinéma et les secrets qui se cachent derrière.
Un pan cinématographique de l’œuvre de l’américain, que celui-ci ne connaitra jamais avant sa mort, et qui entre parfaitement dans le cadre du festival avec la science fiction qui est, comme le souligne Arnaud Schiling, « un des 3 piliers de l’événement, avec l’horreur et le fantastique ». Outre le fait que le romancier soit un maître du genre, le choix de son œuvre s’est fait en lien avec l’actualité. En effet, une version restaurée de Blade Runner est sortie récemment et est présentée à la cinémathèque de Paris, tandis qu’une nouvelle série adaptée du roman à succès « Le maître du haut château » et produite par le réalisateur Ridley Scott est disponible depuis peu sur Amazone.

Une exposition complète, interactive et dans l’air du temps donc, où vous retrouverez des citations de l’auteur, des photos, dessins et autres illustrations. Et parce que les concepteurs ont pensé à tout, une sélection de films et de livres exposés sont mis à disposition du public et disponibles à la location. Alors que vous soyez déjà un fan avéré et averti de Philip K. Dick ou que vous découvriez son existence, cette exposition ne manquera pas d’éveiller l’esprit des plus curieux.

A.M.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *