Search
samedi 3 décembre 2016
  • :
  • :

Nouvelle exposition à la MCL, ou quand l’ancien et le moderne se confondent

image_pdfimage_print

Vendredi en début de soirée avait lieu le vernissage d’une double exposition à la MCL en présence de l’adjointe à la culture Anne Chwaliszewski (voir vidéo). L’occasion de découvrir dans une ambiance décontractée le travail de deux artistes animés par le même goût de l’ancien.

Débuté à 18h30 en présence des artistes, le vernissage proposait à tous les

Photo des deux artistes. Emmanuel Fousse à droite (Rouille et Rivets Créations) et Steve Seiler à gauche (Affiches Moilkan).

Photo des deux artistes : Emmanuel Fousse à droite (Rouille et Rivets Créations) et Steve Seiler à gauche (Affiches Moilkan).

curieux de découvrir deux expositions en une. D’un coté, les « Affiches Moilkan », et de l’autre, les réalisations en métal de « Rouille & Rivets Créations ».

Deux arts totalement différents et pourtant parfaitement complémentaires selon les deux artistes exposés. En effet, alors que les affiches viennent habiller les murs, le mobilier en métal, lui, apporte du volume à l’exposition dans l’espace. Amis depuis une vingtaine d’années, ce n’est pas la première fois que Steve et Emmanuel exposent ensemble. Réunis pour cette exposition, ils le sont également par leur intérêt commun pour les savoirs-faire anciens et traditionnels.

Un peu de papier …

D’un coté nous avons donc « Affiche Moilkan » et cette série réalisée par un duo d’artistes venu tout droit de Franche-Comté, Steve Seiler, typographe graveur graphiste, et Elise Calame, illustratrice graveuse.

Après avoir débuté en 2009 au fond d’un garage, la petite entreprise familiale a délocalisé son atelier dans une cave bien plus confortable en 2012. Leur style bien particulier est inspiré de l’imprimerie « Old School », avec des techniques traditionnelles telles que la linographie, la linogravure (sur linoléum), l’estampe ou bien encore la typographie. Une passion pour l’ancien que Steve revendique. Il avoue apprécier utiliser d’anciennes lettres d’imprimeries pour réaliser de nouvelles affiches. Véritablement habité par son art, c’est avec passion que Steve nous décrit ces anciennes techniques d’imprimeries. Cela va du travail en miroir qui consiste à imprimer avec les lettres disposées à l’envers, à la manière dont il imprime de vrais objets comme les vinyles, dans certaines de ses oeuvres.

Pour ce qui est de l’inspiration, Elise et Steve la puisent dans des sources diverses et variées, quand l’idée ne leur vient pas spontanément. Le duo use beaucoup de l’humour dans ses affiches, que ce soit à travers l’utilisation de jeux de mots, ou bien encore par le détournement de phrases connues. Selon Steve, c’est avant tout une manière pour eux de s’amuser, mais également une façon de manifester leur volonté de sortir d’une catégorie d’artistes trop sombres, qui se prennent trop au sérieux.

… et de métal

IMG_5416D’autre part, nous pouvions découvrir lors de ce vernissage, les réalisations de « Rouille & Rivets Créations ».  Artisan dans les Vosges à Girecourt-Sur-Durbion, Emmanuel Fousse a créé son entreprise « Rouille & Rivets Créations » il y a 5 ans. Auparavant photographe, cet autodidacte s’est reconverti dans le travail du métal au contact d’un proche passionné. Disparu aujourd’hui, cet homme dont il a récupéré les vieilles machines avant qu’elles ne partent à la ferraille, est celui qui, d’après ses termes, lui a « appris le vrai travail ». L’artiste, profondément attaché aux métiers traditionnels, décrit sa reconversion comme le parfait contraire d’un projet professionnel.

Les objets qu’il réalise, en métal principalement, sont pour la plupart dans un style industriel et vieilli. Tous sur mesure, ils peuvent également être plus modernes, et en bois, selon la demande du client. Une clientèle principalement jeune et moderne qui souhaite avant tout obtenir un modèle unique et travaillé. La toute jeune entreprise connaît un franc succès depuis sa création, et réalise de nombreux projets, en collaboration avec des architectes notamment. Mais c’est avant tout une passion qui guide Emmanuel Fousse dans l’élaboration de chacune de ces pièces uniques en leur genre. La passion du travail à la main, la passion du travail de la matière.

 

Rappel :

Par ailleurs, ça continue en 2016, la galerie de la MCL ouvrira toujours ses portes le premier week-end de chaque exposition (celui qui suit le vernissage), le samedi et le dimanche de 14h à 21h.

Estelle Pérel, en service civique à la MCL, dans une mission de médiation culturelle, vous proposera le dimanche, de 15h à 17h, une animation en lien avec l’exposition.

N’hésitez pas à en parler autour de vous et à venir expérimenter pendant le week-end, les ateliers sont ouverts à tous et en entrée libre !

Cette fois-ci, elle vous proposera « Atelier : Création d’une affiche » 

Vous pourrez créer votre affiche, à l’aide de pochoirs, seul ou à plusieurs. Le thème : exprimer en un mot ou deux ce que vous avez pensé de l’exposition… Une réflexion sur le rapport texte et image.

Venez vous mettre dans la peau de l’artiste et découvrir son travail en y participant ! Vos créations seront exposées si vous le souhaitez.

Cet atelier est ouvert à tous et gratuit.

Il a lieu de 15h à 17h, vous pouvez venir y participer le temps que vous souhaitez.

A.M.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *