Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Les « Hivernales » sont de retour Les Peintres des Hauts exposent à l'Espace Tilleul

image_pdfimage_print
La présidente Denyse Foinant, au milieu des élus lors du vernissage

La présidente Denyse Foinant, au milieu des élus lors du vernissage

23 ans…plus de deux décennies pendant lesquelles on retrouve les peintres des hauts  exposant leur production de l’année. Quel travail de fond fournit par une foultitude d’artistes qui se sont exprimés avec le groupe de travail dirigé aujourd’hui par Denyse Foinant. Et ça continue encore et encore, comme le confirme l’exposition qui a pignon sur rue, plus exactement la galerie à l’Espace Tilleul du 14 février au 1er mars tous les jours de 14h à 18h30 en entrée libre.

Le lancement du rendez vous artistique s’est déroulé samedi en fin d’après-midi lors duquel on  retrouvait, auprès de la présidente, un grand nombre de personnalités locales, mais aussi des artistes tels que Olivier Claudon et Catherine Michel qui participent activement à l’évolution des peintres par leurs conseils éclairés et surtout récurrents depuis des années. Et comme le veut la tradition,  l’édition 2016 des Hivernales  ne pouvait pas se dérouler sans la présence un invité d’honneur, en l’occurrence Catherine Ieko.

« Cette année, nous présentons 120 œuvres exécutées par  25 artistes  » concède lors du vernissage Denyse Foinant  » concernant le contenu de l’exposition, nous avons travaillé sur le thème de l’eau ( c’est tout à fait d’actualité) avec des techniques et des supports variés. Chacun a pu s’exprimer librement avec beaucoup de créativité et de sensibilité ».

Au delà des exposants habituels, on retrouve également quelques nouvelles signatures, pour quelques artistes qui ont rejoint le groupe de travail cette année confirmant que malgré le temps qui s’écoule, la lassitude n’a pas et n’aura jamais d’emprise sur les artistes peintres et leur travail. Un détour s’impose du coté de  la place du tilleul, pour le plaisir des yeux uniquement et, en cette période trouble, c’est déjà beaucoup. Ne boudons pas notre plaisir !

 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *