Search
lundi 5 décembre 2016
  • :
  • :

Innov’Lac : une batterie de projets pour 2016 Micro fusée, arbre solaire & Co !

image_pdfimage_print

Pour l’association Innov’Lac, 2016 devrait en effet être riche en projets et activités diverses avec de nouveaux adhérents et partenaires.

L'Atelier Drone

L’Atelier Drone

Les assises annuelles d’Innov’Lac se sont déroulées jeudi dans les locaux de l’association situés à la médiathèque du Tilleul et en présence de l’adjoint au maire Jean-Luc Perrot. L’occasion pour le président Régis André de dresser un rapide bilan de cette première année de fonctionnement qui a notamment permis “d’amorcer la pompe”, de lancer la machine. Créée en avril 2015, l’association a ouvert son atelier en juillet de la même année pour réellement débuter ses activités à la rentrée de septembre et après quelques visites ouvertes au public et autres opérations destinées à se faire connaître.

L'ingénieur en innovation Pierre Laipe présente l’imprimante 3D

L’ingénieur en innovation Pierre Laipe présente l’imprimante 3D

Rapidement, Innov’Lac a compté dans ses rangs une cinquantaine d’adhérents parmi lesquels l’ODCVL, premier adhérent en tant qu’organisme. Le lycée P-G de Gennes devrait d’ailleurs être le prochain en 2016 ! L’association compte également 2 salariés en la personne de Pierre Laipe et Laura Didier en charge de la partie technique et du développement. Quant à l’action phare de 2015, il s’agissait bien entendu de l’atelier de construction d’un drone : ouvert à tous (non-adhérents y compris), il s’agissait un peu du fil rouge de l’année passée qui a encouragé certains à faire le premier pas vers Innov’Lac.

Mais cap sur 2016. L’association a rapidement envisagé de nombreux autres projets dans le but de trouver de nouveaux adhérents et varier son activité. Sans être exhaustif, on citera ainsi un projet autour de la construction d’une Micro fusée. De février à avril 2016, un ancien animateur agréé du CNES animera un atelier afin de reproduire le plus fidèlement possible le vol d’une vrai fusée avec un système de mise à feu électrique. Un projet « orienté jeunes » mais les adultes sont les bienvenus pour participer, le retour d’expérience servira à établir un cahier des charges. Ceci favorise l’apprentissage par l’erreur et le travail en commun, une fusée par binôme.

Pourquoi pas un club d’astronomie gérômois ?

Arbre SolaireUn projet porté sur l’énergie renouvelable avec un Arbre solaire sera également au programme : il s’agit d’un arbre à 6 feuilles pour recharger les téléphones portables grâce à l’énergie solaire. Les feuilles sont réalisées grâce à une imprimante 3D, avec un socle et des branchements, un projet fil rouge qui aura lieu au mois de mai et juin dans le cadre de la semaine du développement durable. Un nouveau groupe sera aussi constitué pour développer une technologie « construisez ensemble votre télescope » abordant les domaines de l’astrophysique et l’astronomie, l’optique… Le but de l’opération est la création d’un club d’astronomie gérômois, fédérer les participants dans un but associatif. L’animateur souhaite aussi l’obtention du label village étoilé (à l’image de Xonrupt) pour développer l’activité du club. Une réunion d’information aura lieu avant le démarrage de chaque nouveau projet, afin de faire un appel à toutes les personnes intéressées.
DroneEt puis il y aura aussi un atelier “Construisez votre imprimante 3D”, “Construisez votre ruche” ou encore “Construisez votre éolienne”. Un ambitieux projet, une réalisation d’ampleur, afin de façonner de A à Z une vrai éolienne fonctionnelle d’un diamètre d’1m20 à 3m20. On notera aussi qu’Innov’Lac participera aux NAP (nouvelles activités périscolaire) pour le prochain cycle où les plus jeunes fabriqueront, à l’aide de l’imprimante 3D, des œufs de pâques, les plus âgés participeront à la semaine du développement durable sur le thème de l’eau, en construisant des bateaux « écolos » !

Enfin, l’atelier de fabrication numérique devrait prochainement devenir un centre de formation agréé pour pouvoir dispenser des stages aux entreprises, cela permettra, selon le président Régis André, d’ « officialiser des compétences et savoir-faire mais aussi de permettre aux salariés d’entreprises d’obtenir un certificat qualifiant ». Innov’Lac deviendrait donc un OPCA : organisme paritaire collecteur agréé. Affaire à suivre de près !




Une réaction sur “Innov’Lac : une batterie de projets pour 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *