Search
mardi 6 décembre 2016
  • :
  • :

Des inscriptions racistes et des croix gammées peintes sur les murs d’un gîte

image_pdfimage_print

P1000522

Stupeur et consternation ce samedi 20 février 2016 à l’entrée de Ventron en bordure de la route départementale 43 peu après le hameau de Travexin. Des inscriptions à caractère raciste et des crois gammées ont été peintes durant la nuit précédente sur les murs du gîte Saint-Joseph et son petit bâtiment attenant.

Son propriétaire, d’origine turque et domicilié en dehors de Ventron, s’est employé ce samedi à repeindre une partie des inscriptions. Celle, situées du côté de la route, restaient visibles ce dimanche 21 février en fin de matinée lorsque nous nous sommes redus sur les lieux.

Ces inscriptions ont détourné les regards des usagers de cette route très fréquentée puisqu’elle mène à la fois au village de Ventron, à sa station de ski et en Alsace, via le col d’Oderen. Elles ont semé le trouble parmi la population de ce village paisible peu habitué à pareils faits divers.

Son propriétaire s’est rendu à la brigade de Saulxures-sur-Moselotte pour y déposer plainte. Une enquête est donc en cours.

Cette ancienne bâtisse a été totalement restaurée pour la transformer en gîte avec sept chambres et une capacité d’accueil de 28 personnes. Ils n’étaient pas occupés au moment des faits.

Cette affaire n’est pas sans rappeler des faits similaires commis dans le village voisin de Thiéfosse durant la nuit du vendredi 3 au samedi 4 avril 2015. Des croix gammées avaient été dessinées sur la façade du domicile d’une famille d’origine marocaine et ses véhicules incendiés.

David Jeangeorges.

P1000519




Une réaction sur “Des inscriptions racistes et des croix gammées peintes sur les murs d’un gîte

  1. Caroline

    Amusant.
    La jalousie les anime visiblement. Qu’ils fassent des études et apprennent à écrire le français avant d’inscrire des tags violents et racistes.
    Je connais des propriétaires turcs rien de plus paisibles qui ont également reçus des lettres de haine et une fois même des troubles devant leur maison. La police avait pris ça à la rigolade. Il faudrait être plus sérieux les prochaines fois, car ce n’est pas acceptable. La police semble se tenir au dessus des lois. Qu’elle n’oublie pas qu’elle est au service de la loi.
    Lorsque des gens vous respectent, vous les respectez, point. Visiblement les « taggeurs » n’ont pas reçu d’éducation. Tant pis pour eux, ils ne savent pas ce qu’ils ratent.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *