Search
vendredi 9 décembre 2016
  • :
  • :

Ladies Night Tour : le jeu en valait la chandelle ! Morane Sandraz s’impose d’un cil et prend 1 option sur la victoire finale

image_pdfimage_print

La skieuse de Courchevel remporte l’étape gérômoise avec 7 millièmes d’avance sur Clara Direz (SC des Saisies). En cas de victoire la semaine prochaine à Manigod, Sandraz serait assurée de remporter cette édition 2016 du Ladies Night Tour.

Clara Direz, Morane Sandraz (dossard rose de leader), Marion Etievent et Dorian Gravier

Clara Direz, Morane Sandraz (dossard rose de leader), Marion Etievent et Doriane Gravier

La Mauselaine accueillait donc l’avant-dernière étape du ladies Night Tour ce mardi soir. Une épreuve spectaculaire qui se dispute en parallèle avec quelques unes des meilleures skieuses de l’hexagone. On vous le dit tout de suite, la petite chute de neige de l’après-midi (Deus Ex Machina…) et le gros boulot de la station ont fait du bien car c’était mal parti cette histoire !! Mais quand on veut, on peut, la chance sourit aux audacieux !
Résultat, les 32 meilleures skieuses sélectionnées suite au slalom spécial du Markstein étaient à nouveau prêtes à en découdre à Gérardmer. Les principaux présidents de clubs du massif étaient présents au rendez-vous aussi, Hubert Gourguillon en tête, manifestement ravi d’avoir pu tenir cet engagement auprès de la fédération, et on le comprend ! Outre les skieuses qui étaient indéniablement les vedettes du jour, il faut signaler que le président de la FFS Michel Vion avait fait le déplacement pour l’occasion.
Ce dernier avait décidé de lier l’utile à l’agréable puisque sa présence marquait également la remise à la Ville de Gérardmer et à son premier magistrat du label « Station amie des équipes de France de ski ». Plus tard dans la soirée, il présidait également une réunion à la salle des Armes de la mairie gérômoise en compagnie des présidents de club du massif. Bref, Michel Vion n’a pas chômé lors de son séjour dans les Vosges, secteur où il y a encore un peu neige, contrairement à d’autres malheureusement.

La piste aux étoiles...

La piste aux étoiles…

Outre la météo, il fallait donc remercier toutes celles et ceux qui ont contribué à la réussite de cet événement car on accueille pas une course FIS tous les jours et cela se mérite, comme l’avait souligné le président de l’AOEISV Pierre Sachot il y a un peu plus d’un mois. Même son de cloche chez le président de l’AS Gérardmer Hubert Gourguillon ou encore chez le maître des lieux Philippe Voirin. Le directeur de la station de la Mauselaine qui, en dépit de saison difficile, n’a pas reculé devant ce défi, tout comme son bras droit Fabrice Clair et ses troupes sans qui rien ne serait possible, qu’on se le dise ! Alors chapeau à tous ainsi qu’à l’ensemble des bénévoles qui ont participé à l’aventure.

 

Les discours des officiels ici : https://www.youtube.com/watch?v=Jo35lczC3Ac




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *