Search
jeudi 8 décembre 2016
  • :
  • :

Philippe Richert dénonce la suppression de 25 TER en Lorraine

image_pdfimage_print

ter lorraine avril-2016

Après avoir appris par les services de la SNCF le manque de ressources en agents de conduite qui amènera à la suppression quotidienne de plusieurs trains régionaux à compter d’avril 2016, Philippe Richert, Président de la Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine, Ancien Ministre, fait part de son incompréhension face à cette situation inacceptable.

En effet, la SNCF a pris cette décision sans aucune consultation auprès de la Région.

La Région, qui a préparé des projets ambitieux de développement du TER que la SNCF s’était engagée à mettre en oeuvre, s’étonne et dénonce des arbitrages nationaux opérés par la SNCF dans la plus grande opacité.

Philippe Richert appelle Guillaume Pepy, Président de la SNCF, à tout mettre en œuvre, non seulement pour proposer immédiatement aux usagers un service de substitution pour l’ensemble des trains supprimés, mais aussi pour rétablir au plus vite et de manière pérenne ces trains qui sont essentiels à la desserte des territoires de notre grande Région Alsace Champagne-Ardenne Lorraine.

Vous trouverez la lettre envoyée à Guillaume Pépy ici.




Une réaction sur “Philippe Richert dénonce la suppression de 25 TER en Lorraine

  1. fhaxa

    Arrêtons l’hypocrisie Mr Richert !
    Pourquoi les conducteurs de TER partent-ils en retraite à…52 ans et vous appartenez à la majorité qui a négocié (à vrai dire rien négocié du tout) l’aménagement du régime spécial des cheminots avec Mr Bernard Thibault il y a 6 à 8 ans.
    Et maintenant on perçoit les dégats alors qu’il faut 18 mois pour former un conducteur de TER.
    Mordez vous les doigts de vos propres insuffisances ! Et ce sont les usagers qui font les frais de votre légèreté.
    J’ajoute que le même problème se pose dans toutes les régions.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *