Search
mercredi 7 décembre 2016
  • :
  • :

Les premiers gestes pour sauver des vies Allerter, protéger, défibriller, masser, poser un garrot

image_pdfimage_print

Pour répondre à la demande de certains Gérômois, les Sapeurs Pompiers de Gérardmer avaient mis en place une session d’initiation et sensibilisation portant sur les premiers secours.

Le lieutenant herman

Le lieutenant Herman

Rappelons brièvement que ces dernières semaines, un certain nombre de citoyens de la perle des Vosges et son secteur avaient manifesté leur volonté de mieux se préparer aux situations de crises en étant notamment formés aux premiers secours. La circulaire du Ministère de l’Intérieur du 30 décembre 2015 a fixé comme objectif d’organiser des sessions de sensibilisation et d’initiation aux gestes qui sauvent. Cette proposition de déroulé pédagogique répond à l’objectif fixé en proposant un module de sensibilisation aux gestes qui sauvent d’une durée d’environ 2h permettant d’aborder les thèmes de la protection, de l’alerte, des hémorragies, du massage cardiaque et enfin de la défibrillation.

Samedi après-midi, ils étaient donc un peu plus d’une douzaine de personnes à se réunir à la caserne gérômoise pour prendre part à l’une de ces sessions encadrées par le Sergent Jérémy Herman, formateur depuis maintenant 10 ans. Le panel de participants était très large puisque le plus jeune était âgé de seulement 13 ans et que certain(e)s avaient fait le déplacement depuis Corcieux, Le Syndicat, Jussarupt, Le Tholy ou encore Granges-sur-Vologne.
Et comme l’a rappelé ce formateur expérimenté, l’objectif du jour était bien de permettre à chacun d’être acteur en situation de crise et de faire face à des risques courants ou bien plus exceptionnels. Cette initiation n’a pas vocation à se substituer à la formation aux premiers secours civiques (PSC1) mais constitue une information qui peut amener les participants à effectuer une démarche de formation qualifiante de PSC1 et ainsi être orientés vers les unions départementales de sapeurs-pompiers.
initiation premiers secoursL’initiation aux gestes qui sauvent et les bases pour devenir acteur peuvent se résumer en quelques points que sont masser (massage cardiaque), défibriller, poser un garrot et bien sûr, avant toute chose, alerter les secours. Un premier geste essentiel qui peut tout changer en faisant notamment gagner un temps capital pour la survie de la ou des victimes. Les numéros à appeler : le 15, le 17 et le 112. “Pensez à donner votre nom, votre prénom, votre numéro de téléphone pour que l’on puisse vous rappeler et l’adresse la plus précise possible du sinistre. Attention de bien donner le sens de circulation lors d’un accident sur une voie rapide, c’est très important”, explique le lieutenant Herman.
Et d’ajouter : “La description de la situation doit également être très précise, plus vous donnerez d’informations plus les secours seront efficaces en arrivant sur les lieux. Après, vous avez des outils et c’est le terrain qui décide. Il y a des centaines, des milliers de situations différentes. Il faut respecter la conduite à tenir et essayer de garder son calme”.
La conduite à tenir, en cas d’attentat, c’est d’abord de ne pas faire le soldat et de tenter le diable. Rester en vie c’est pouvoir agir et sans doute sauver des vies à son tour une fois que la tempête est passée en appliquant un massage ou en endiguant une hémorragie à l’aide d’un pansement de fortune…




2 réactions sur “Les premiers gestes pour sauver des vies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *