Search
dimanche 11 décembre 2016
  • :
  • :

Salon – les Artisans de la Vallée des Lacs en vitrine Le savoir-faire Vosgien est à l’honneur en ce moment à l’Espace Tilleul, et ce jusqu'au au 21 février.

image_pdfimage_print

P1030099

Confiseries artisanales, peintures représentant des paysages Vosgiens et objets en bois, voilà quelques uns des produits que proposent les 14 stands du salon des artisans de la Vallée des Lacs qui a pignon sur rue de 10h à 18h et ce, tous les jours de la semaine, jusqu’au 21 février. La manifestation organisée par l’association  présidée par  Isabelle Donot, est un formidable moyen de promouvoir le savoir-faire de nos fabricants vosgiens et une belle vitrine du patrimoine qui est le nôtre. Une mission louable que s’est donnée l’association depuis 35 ans regroupant,  à présent quelques 24 artisans des Vosges et des alentours.

Promotion de jeunes artisans

P1030094

Flore Milliotte, une des jeunes exposantes du salon.

Si le salon met en avant toutes sortes d’artisanats, il sert également de tremplin à de jeunes passionnés, comme Flore Milliotte, membre de l’association depuis un an et demi. Participant pour la seconde fois à la manifestation, cette jeune fabricante de savon avoue que son entrée dans la famille des Artisans de la Vallée des Lacs lui  a été  bénéfique grâce notamment à une meilleure visibilité.
Diplômée de chimie, Flore n’était pourtant pas destinée à ce métier. C’est soudainement qu’elle se prend d’une passion pour la confection de savons. Tout d’abord un passe temps personnel plus qu’une vocation, la jeune femme aujourd’hui âgée de 31 ans, décide finalement de se lancer dans l’aventure d’une formation en Provence, pour ensuite créer sa petite entreprise. Elle est aujourd’hui à la tête « d’Arbauréa », un petit laboratoire plein d’avenir situé à Saint-Amé, ouvert les jeudis après-midi. C’est là que notre jeune artisane élabore ses savons et bougies, fabriqués intégralement selon des techniques écologiques, comme la saponification à froid. Une technique certes plus fastidieuse que la saponification à chaud, mais qui en plus d’être plus respectueuse de l’environnement, a pour vertu de préserver les propriétés des huiles et leurs senteurs. Originaire de Gérardmer où elle vit toujours, Flore tient également à privilégier des matières premières locales et naturelles de préférence. Ses huiles d’épicéas et de sapins proviennent ainsi directement de l’entreprise Vosgienne « La Ferme du Bien Être ».

Ainsi, pour les curieux, les flâneurs et les amoureux de notre département, c’est donc la jeunesse, l’artisanat vosgien, le patrimoine local qu’il est donné de découvrir pendant les 2 semaines que dure ce salon.

A.M.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *