Search
samedi 10 décembre 2016
  • :
  • :

Un pansement avant l’opération Installation de blocs de sécurité sur la droite du lac

image_pdfimage_print
On retrouve le même balisage que pendant le tritahlon

On retrouve le même balisage que pendant le triathlon

En décembre dernier,  nous avions tiré la sonnette d’alarme concernant la sécurité des piétons sur la droite du lac ( voir notre article de l’époque  http://gerardmerinfo.fr/2015/12/ca-finira-mal/ ). Depuis, le dossier a évolué pour atteindre son apogée normalement en avril prochain date à laquelle doivent être effectués les travaux de remise en place de barrières de sécurité…. » si tout va bien !  On a trouvé un accord financier avec le département »concède le mairie Stessy Speissmann

En attendant mieux, compte tenu de l’affluence touristique et de l’absence de neige sur le sentier du tour du lac, le personnel de la DDE a installé ce mardi matin des blocs de signalisation, de sécurisation du lieu de promenades. Certes, cela ressemble plus à un pansement avant l’opération mais mieux vaut prévenir que guérir d’un mal qui semble parfois inévitable. La pose des blocs sur les 2/3 de la longueur du lac intervient suite à une demande pressante de la commune auprès du département en prévision des vacances scolaires.

Rendez-vous au printemps !

P1050588




14 réactions sur “Un pansement avant l’opération

  1. xavier vervisch

    IL ÉTAIT TEMPS

    Merci à Gerardmer-info pour l’article de décembre sur ce sujet et aux nombreux lecteurs qui ont inscrits des commentaires qui allaient presque tous dans le même sens : IL FAUT AGIR
    Les Géromois et les touristes pourront bientôt pratiquer leur promenades en sécurité, (au moins de ce coté du lac, on reparlera de l’autre rive une prochaine fois notamment dans le cadre du label famille)
    D’après votre article, la commune et le conseil départemental ont trouvé l’argent, curieux…. que cela arrive maintenant, mais on ne va pas s’en plaindre. Pour une fois qu’ils réagissent aux sollicitations des lecteurs de gérardmer info……par contre il aurait été plus courtois de nous tenir au courant des démarches entreprises, quelques lignes de réponse dans notre journal informatisé n’auraient pas pris beaucoup de temps aux élus.
    Ceci me rappelle l’aménagement du carrefour de la Croisette. Suite aux réactions vives de la population du quartier et aux nombreux commentaires parus sur Gérardmerinfo provoqué par le dernier accident automobile qui aurait pu avoir des conséquences humaines dramatiques, la aussi brutalement on a trouvé de l’argent, et les travaux ont été décidés et maintenant commencés.
    Certes l’argent public est de plus en plus rare et c’est pour cela qu’il est nécessaire d’effectuer des choix.
    La sécurité des personnes doit être prioritaire dans ces choix.
    A l’approche du printemps on ressortira les vélos, et si on reparlait des pistes cyclables…. allez on peut déjà prévoir les réponses, pas d’argent et techniquement impossible, je crois que les lecteurs de notre journal devront encore prendre la plume (pardon le clavier) et être inventifs.
    Enfin ne crachons pas dans la soupe, ces 2 prochaines réalisations de travaux nous mettent du baume au cœur, en cette période de sinistrose et de défaitisme, et on peut être collectivement fier de les avoir favorisés.

    xavier, le lanceur d’alertes.

    répondre
    1. Demangeon Lucette

      On ne peut que se féliciter,d’une solution,sans doute tardive,mais c’est Deja un pas pour la sécurité.Oui,il ne faut pas négliger pour autant les pistes cyclables,qui restent anecdoctiques.En temps que riverain,je rêve d’une route à voie unique,de plus de places pour la promenade et le vélo,les rollers etc…et,beaucoup moins de vitesse et de bruits.pourquoi pas une passerelle le long des berges??Cela mérite concertation.Tant que j’ai la plume,et si le sentier autour du lac était mieux entretenu,il est trop souvent impraticable,trop d’eau non canalisée.beaucoup de flaques,vers l’union,il vaut mieux être en bottes caoutchouc.Je peux vous dire que je rencontre souvent des personnes qui râlent,je leur conseille d’écrire à nos élus.Affaire à suivre

      répondre
      1. claude

        Et moi qui croyait que c était a cause de la canalisation du gaz.!…..Et pour écrire aux élus, on peut toujours attendre longtemps la réponse.!…..

        répondre
        1. xavier vervisch

          je suis d’accord avec vous, un mandat électif donne le devoir de répondre aux suggestions ou réclamation, ce n’est qu’une question de respect.

          répondre
      1. Gilles Chipot

        Nous ne sommes pas sous Staline.
        En démocratie, appartenir à un même courant d’idées autorise malgré tout critiques et suggestions .Cette libre parole permet le progrès.

        répondre
        1. xavier.vervisch

          Monsieur Gilles Chipot

          Nous ne sommes pas toujours en accord sur nos commentaires, cette fois ci je vous dit « ok » et merci. La libre parole permet le progrès et nous avons pu observer dans l’histoire où pouvait nous emmener l’inverse.

          répondre
      2. Demangeon Lucette

        Aucune haine,pourquoi vous sentez vous toujours attaques?C’est une vraie maladie chez les socialistes.Il vous suffirait d’écouter ce que les administrés peuvent vous suggérer,et pour ce cas,il s’agit de sécurité,de la protection des utilisateurs des bords du lac.On ne demande pas une reponse personnelle,mais collective.Ces problemes ne datent pas d’aujourd’hui.Arretez de considérer,que si on soulève des questionnements,on est forcément vos ennemis.Cela s’appelle de la paranoïa

        répondre
      3. xavier.vervisch

        Il n’y a aucune haine dans mes propos, un peu de déception probablement
        Ce que je regrette c’est le manque de communication de nos élus actuels.
        Pourquoi tant de mutisme ? Ce n’est pas s’abaisser que de rentrer dans le dialogue. La société évolue, les modes de communication aussi, il est grand temps que la politique s’y adapte sinon le rejet du personnel politique que nous voyons poindre risque de s’installer durablement.
        Quand je fais (nous, car je ne suis pas le seul, loin de là) des propositions de solution à des dysfonctionnements la moindre des politesses est de répondre. Je crois sincèrement en la démocratie participative, en l’intelligence individuelle et collective des citoyens , avoir un mandat électif ce n’est pas recevoir un chèque en blanc.
        Quand à votre formule » vos anciens amis peuvent devenir vos pires ennemis » me choque et me blesse profondément,
        Être un aiguillon, un lanceur d’alerte, comme on dit maintenant, n’est pas être un ennemi, ce n’est pas en étant entourée d’une « cour » que l’on peut évoluer ,voire se remettre en cause quand c’est nécessaire.
        Quand on a de la fièvre le remède n’est pas de casser le thermomètre.
        Sans haine et sans rancœur.
        Xavier Vervisch

        répondre
        1. Demangeon Lucette

          Je suis complètement en accord avec Xavier,cela fait longtemps que j’ai déjà été concernée par cette attitude de refus de dialogue ,et d’être prise pour une ennemie,comme dit Jean-paul.Je n’aurais pas cru que cela allait jusque l’utilisation d’un mot plutôt appartenant à une gué guère!!!!!

          répondre
  2. LAVERGNE François

    Tout à fait d’accord avec ce qui est dit : le sentier doit être corrigé partout, amélioré en tout ( le matériel adéquat ne manque pas chez les service municipaux et la compétence est certaine ) . Personnellement, je ne crois pas possible un sens unique mais tout le long du lac, la vitesse doit être de 50 km h pour le bien-être et la sécurité de tous. De plus, il faudrait revoir la décoration du rond-point et même la signalisation afin que cette entrée de la « PERLE des VOSGES » apparaisse comme un bel écrin qu’on a envie d’ouvrir pour en découvrir les diverses facettes. En son temps, j’avais même suggéré que de l’union nautique au rond-point près de la Réserve, on place les drapeaux divers de l’Europe, le lieu devenant Boulevard de l’Europe. au lieu de route d’Epinal !!! Rêvons que l’écoute des idées soit réalisée.

    répondre
  3. Jean Lou G

    vous auriez du titrer un pansement sur une jambe de bois….ce ne sont pas ces balises qui empêcheront un accident…. le tour des lacs Longemer ou Gérardmer sont dangereux et rien n’est fait sur la D417 ou la D67 ….Pourtant protéger ces zones permettrait de faire de très jolies balades en toute sécurité. Mais voilà Est-ce une priorité pour nos élus ????

    répondre
  4. Alexis MARTIN

    Interloquant de voir un problème simple et bien identifié dans l’incapacité d’être réglé rapidement par la machinerie reglementaro-politique (c’est pas moi ,c’est l’autre).
    Il y a beaucoup moins de soucis lorsqu’ils trouvent ensemble des accords sur leurs indemnités ,leurs cumuls de mandats et de retraites.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *